Manifestation contre Talon : voici la réaction de la CEDEAO


Video player

Manifestation contre Talon. Les Béninois ont manifesté leur mécontentement vis à vis du régime Talon, qui a prolongé son mandat de 45 jours. Au cours de ces manifestations, on a  enregistré des dégâts dont les blessés et la perte de vie humaine. La Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) a réagi.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) par un communiqué en date de ce jeudi 8 avril condamne ces violences. Elle exprime sa compassion aux familles touchées par ces violences.

La CEDEAO n’a pas du tout aimé les violences enregistrées depuis les premières heures du 6 avril 2021 dans certaines localités du Bénin.

Lire aussi : Violentes manifestations au Bénin : des condamnations de l’intérieur et de l’extérieur

Elle « condamne ces violences préjudiciables à la paix, nécessaire pour la tenue d’une élection crédible, transparente et apaisée au Bénin ». Elle lance dans la foulée un appel à toutes les parties prenantes au processus électoral « de s’abstenir de tout recours à la violence et de privilégier les recours prévus par les dispositions légales en vigueur au Bénin ».

L’institution sous régionale ouest africaine dit suivre avec un grand intérêt le processus électoral en cours au Bénin qui va permettre aux électeurs d’élire le dimanche 11 avril 2021 en toute quiétude et confiance, le prochain président du Bénin pour un mandat de cinq ans. Mais, « depuis les premières heures du 6 avril 202, des marches annoncées pacifiques se sont transformées graduellement en des manifestations violentes dans plusieurs villes du pays avec des destructions de biens publics et privés et des entraves à la libre circulation des personnes et des biens », a déploré la CEDEAO.

Lire aussi : Patrice Talon “les 5 ans à venir, ça va être le miracle au Bénin”

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire