Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Mandat d’arrêt contre Soro : le collectif des avocats réagit
26/11/2020 à 12h20 par Aimé AMSON

Mandat d’arrêt contre Soro : le collectif des avocats réagit

Mandat d’arrêt contre Soro : le collectif des avocats réagit

Les choses deviennent de plus en plus compliquées pour Guillaume Soro, l'ancien premier ministre ivoirien. Les autorités ivoiriennes ont lancé un mandat d'arrêt contre lui.

En plus cela, le Président français Emmanuel Macron n'a fait aucun cadeau à Guillaume Soro. Il dit ne pouvoir pas cautionner ce désordre. Soro est actuellement hors de la France.

En réponse à ce mandat, le collectif de ses avocats ont réagi à travers un communiqué. Les trois avocats qualifient ce mandat d'arrêt d’illicite.

Voici le communiqué signé conjointement par les trois avocats

Le 21 novembre 2020, le Ministre de la Justice Sansan KAMBILE a adressé au Ministre des Affaires Etrangères de Côte d’Ivoire une demande de transmission aux autorités françaises des mandats d’arrêts émis contre le Président de Générations et Peuples Solidaires, M. Guillaume Kigbafori SORO, le Député Issiaka FOFANA, Messieurs Moussa TOURE et Aboudalaye FOFANA.

Cette demande, largement relayée sur les réseaux sociaux, n’est rien d’autre qu’une opération de communication orchestrée par le pouvoir ivoirien, dans le seul objectif de démoraliser les Ivoiriennes et Ivoiriens, épris de justice et opposés au troisième mandat illégal et inconstitutionnel de Monsieur Alassane Ouattara.

Or, il faut souligner que ces mandats d’arrêts sont illicites, dans la mesure où ils ne reposent sur aucun fondement légal et où aucune extradition ne saurait valablement être accordée en application de ceux-ci.

Lire aussi : Kobenan Kouassi Adjoumani promet la prison à Guillaume Soro

D’une part, les mandats d’arrêts sont manifestement illégaux en ce qu’ils reposent sur des procédures illicites, ce que la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples a d’ailleurs relevé a deux reprises, par ordonnance des 22 avril et 15 septembre 2020.

De même, force est de constater que le précédent mandat d’arrêt prétendument émis contre notre mandant n’avait jamais été appliqué, ni même diffusé. Il convient également de rappeler que l’un des membres du parquet, émetteur de ces mandats d’arrêts, le Procureur de la République Richard ADOU, est actuellement visé par une instruction diligentée au sein du Tribunal Judiciaire de Paris.

D’autre part, l’article 696-4 du Code de procédure pénale français prévoit qu’aucune extradition ne peut être accordée lorsqu’elle repose sur un mobile politique, ou encore lorsque les institutions judiciaires de l’état requérant l’extradition ne garantissent pas le respect des droits de la défense, ce qui est assurément le cas en l’espèce.

Du reste, la Côte d’Ivoire ne fait pas partie des « pays d’origine sûr » au sens de l’article L. 722-1 du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d‘asile, ce qui parachève d’établir qu’aucune extradition dans ce pays, où l’Etat de droit n’existe plus, ne saurait être accordée par les magistrats français.

Enfin, les allégations selon lesquelles M. Guillaume Kigbafori SORO aurait été expulsé de France sont calomnieuses, et ce dernier dispose de tous les documents légaux et titres nécessaires afin de séjourner en toute légalité sur le territoire français.

La récente incarcération du Premier Ministre Pascal AFFI N’GUESSAN, détenu arbitrairement et dans ces conditions manifestement contraires aux droits de l’Homme, illustrent pleinement l’état de déperdition de l’institution judiciaire ivoirienne, au sein de laquelle les justiciables que notre collectif représente ne sauront être extradés.

Affoussy BAMBA

Docteur en Droit

Avocat au Barreau de Paris

Robin BINSARD

Avocat au Barreau de Paris

Charles CONSIGNY

Avocat au Barreau de Paris

Lire aussi : Un Turc, ami de Guillaume Soro, révèle: “Il sera dans son pays très bientôt”

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 527 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Plus sur Doingbuzz

Actualités du jour sur Doingbuzz: Mercredi le 27Janvier 2021

27/01/2021

Actualités du...

Nous vous proposons un condensé des articles...
Bénin Chef Gang

27/01/2021

Bénin :...

Le gangstérisme se propage petit à petit...
Togo : la Police arrête 09 malfaiteurs (photos)

27/01/2021

Togo :...

La Police Nationale vient d’appréhender un groupe...
Microsoft dépose un brevet pour être en contact avec l'au-delà

27/01/2021

Microsoft dépose...

Microsoft,  l'entreprise de Bill Gates, l'informaticien américain...
qnet

27/01/2021

Tchad :...

Le Marketing de réseau prend de plus...
Togo/ ALERTE : Les soirées de b@ise se multiplient

27/01/2021

Togo/ ALERTE...

Que devient finalement le Togo ? Les soirées...
enseignant et élève

27/01/2021

Un élève...

Nous nous plaignons du comportement de notre...
Togo : Voici ce que dit la Loi sur le proxénétisme et la prostitution

27/01/2021

Togo :...

Si la définition essentielle du travail fait...
Mercato: quelques informations des transferts de ce mercredi 27 janvier 2021

27/01/2021

Mercato: quelques...

  À quelques jours de la fin...
Lomé : après l'amour, il  fuit avec les effets de sa compagne

27/01/2021

Lomé :...

Après avoir satisfaire sa libido, il  fuit...
CHAN 2021: élimination du Togo: Voici le message d'encouragement de la ministre des sports et loisirs

27/01/2021

CHAN 2021:...

  Les éperviers locaux et ses supporters...
CHAN 2021: La Namibie promet rendre la vie difficile à la Zambie ce soir

27/01/2021

CHAN 2021:...

Avec deux défaites et zéro point à...
Bénin : Talon est en deuil

27/01/2021

Bénin :...

Deuil à la présidence du Bénin.  Le...
Togo/Pétrolegate : Gilbert Bawara s’explique

27/01/2021

Togo/Pétrolegate : Gilbert...

Gilbert Bawara est revenu ce dimanche 24...
CHAN 2021: les éperviers locaux sont éliminés

26/01/2021

CHAN 2021:...

    Les locaux togolais sont éliminés...
Sagbohan Danialou

26/01/2021

Sagbohan Danialou...

Sagbohan Danialou n'est plus à présenter. Véritable...
Donald Trump : selon son avocat, une victoire est toujours possible

26/01/2021

Voici les...

Nombreux sont les personnes qui se demandent...
rawlings

26/01/2021

Obsèques de...

Décédé le 12 Novembre 2020, les cérémonies...
Joel Aivo,Reckya Madougou

26/01/2021

Bénin :...

Seul candidat déclaré à la prochaine présidentielle...
CHAN 2021/Togo vs Rwanda: Vincent Mashami « La qualification est à notre portée

26/01/2021

CHAN 2021/Togo...

    Le Togo et Rwanda vont...

Les choses deviennent de plus en plus compliquées pour Guillaume Soro, l'ancien premier ministre ivoirien. Les autorités ivoiriennes ont lancé un mandat d'arrêt contre lui.

En plus cela, le Président français Emmanuel Macron n'a fait aucun cadeau à Guillaume Soro. Il dit ne pouvoir pas cautionner ce désordre. Soro est actuellement hors de la France.

En réponse à ce mandat, le collectif de ses avocats ont réagi à travers un communiqué. Les trois avocats qualifient ce mandat d'arrêt d’illicite.

Voici le communiqué signé conjointement par les trois avocats

Le 21 novembre 2020, le Ministre de la Justice Sansan KAMBILE a adressé au Ministre des Affaires Etrangères de Côte d’Ivoire une demande de transmission aux autorités françaises des mandats d’arrêts émis contre le Président de Générations et Peuples Solidaires, M. Guillaume Kigbafori SORO, le Député Issiaka FOFANA, Messieurs Moussa TOURE et Aboudalaye FOFANA.

Cette demande, largement relayée sur les réseaux sociaux, n’est rien d’autre qu’une opération de communication orchestrée par le pouvoir ivoirien, dans le seul objectif de démoraliser les Ivoiriennes et Ivoiriens, épris de justice et opposés au troisième mandat illégal et inconstitutionnel de Monsieur Alassane Ouattara.

Or, il faut souligner que ces mandats d’arrêts sont illicites, dans la mesure où ils ne reposent sur aucun fondement légal et où aucune extradition ne saurait valablement être accordée en application de ceux-ci.

Lire aussi : Kobenan Kouassi Adjoumani promet la prison à Guillaume Soro

D’une part, les mandats d’arrêts sont manifestement illégaux en ce qu’ils reposent sur des procédures illicites, ce que la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples a d’ailleurs relevé a deux reprises, par ordonnance des 22 avril et 15 septembre 2020.

De même, force est de constater que le précédent mandat d’arrêt prétendument émis contre notre mandant n’avait jamais été appliqué, ni même diffusé. Il convient également de rappeler que l’un des membres du parquet, émetteur de ces mandats d’arrêts, le Procureur de la République Richard ADOU, est actuellement visé par une instruction diligentée au sein du Tribunal Judiciaire de Paris.

D’autre part, l’article 696-4 du Code de procédure pénale français prévoit qu’aucune extradition ne peut être accordée lorsqu’elle repose sur un mobile politique, ou encore lorsque les institutions judiciaires de l’état requérant l’extradition ne garantissent pas le respect des droits de la défense, ce qui est assurément le cas en l’espèce.

Du reste, la Côte d’Ivoire ne fait pas partie des « pays d’origine sûr » au sens de l’article L. 722-1 du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d‘asile, ce qui parachève d’établir qu’aucune extradition dans ce pays, où l’Etat de droit n’existe plus, ne saurait être accordée par les magistrats français.

Enfin, les allégations selon lesquelles M. Guillaume Kigbafori SORO aurait été expulsé de France sont calomnieuses, et ce dernier dispose de tous les documents légaux et titres nécessaires afin de séjourner en toute légalité sur le territoire français.

La récente incarcération du Premier Ministre Pascal AFFI N’GUESSAN, détenu arbitrairement et dans ces conditions manifestement contraires aux droits de l’Homme, illustrent pleinement l’état de déperdition de l’institution judiciaire ivoirienne, au sein de laquelle les justiciables que notre collectif représente ne sauront être extradés.

Affoussy BAMBA

Docteur en Droit

Avocat au Barreau de Paris

Robin BINSARD

Avocat au Barreau de Paris

Charles CONSIGNY

Avocat au Barreau de Paris

Lire aussi : Un Turc, ami de Guillaume Soro, révèle: “Il sera dans son pays très bientôt”

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 527 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire