Macky Sall justifie le fait que « les dirigeants africains se soignent à l’étranger »


Video player

Vendredi 26 novembre, le président sénégalais Macky Sall a saisi l’occasion pour jeter les bases de la principale polyclinique hospitalière de Dakar pour justifier que de nombreux dirigeants africains sont prêts à se rendre à l’étranger pour se faire soigner.

De nombreux chefs d’État africains voyagent à l’étranger pour des raisons médicales.

Par exemple, le roi Mohammed VI du Maroc a subi une opération cardiaque en France en février 2018, et le chef de l’État algérien Abdelmadjid Tebboune a reçu un traitement pour une maladie à coronavirus en Allemagne en novembre 2020.

Les interventions médicales menées par les dirigeants africains en Europe sont souvent critiquées par le public.

Or, il est bien connu que le roi Mohammed VI a subi la dernière opération dans son palais de Rabat, toujours au cœur.

Une récidive du trouble du rythme cardiaque, type flutter auriculaire sur cœur sain. Ses médecins ont alors recommandé une ablation supplémentaire par radiofréquence. Dès lors, cette opération, qui a été réalisée avec succès à la Clinique du Palais dimanche 14 juin, est imminente.

Le roi du Maroc a remarqué une exception sur le continent africain. La règle générale est de se faire soigner à l’étranger, mais le chef de l’État sénégalais Macky Sall l’a prouvé ce vendredi 26 novembre 2021.

Lors de la cérémonie d’inauguration de la polyclinique de l’hôpital principal de Dakar, le président du Sénégal a appelé au port de la blouse blanche et au respect des secrets médicaux de l’hôpital. « Personne ne doit divulguer l’intimité des patients » a déclaré Macky Sall.

Le chef de l’Etat sénégalais a rappelé à Hippocrate les principes de base de la prédication, mais a prévenu : « on veillera à ce que l’intimité des patients soit respectée », et a souligné qu’une fois ouverte, la polyclinique devrait pouvoir recevoir diverses personnalités et citoyens ordinaires et respecter leur intimité. En matière de secret médical, conformément aux dispositions du règlement médical.

Selon les dirigeants sénégalais, si les Sénégalais et les Africains sont plus enclins à se faire soigner à l’étranger, cela est généralement lié au non-respect du secret médical dans la structure hospitalière. Pour le chef de l’Etat, personne ne veut voir sa santé publiquement affichée.

Il a déclaré que lorsque les dirigeants recherchent une expertise médicale locale, il s’agit d’un risque.

 

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Macky Sall justifie le fait que "les dirigeants africains se soignent à l’étranger" Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire