Lettre à Vladimir Poutine  


Video player

 Tu te surpasses, Vladimir. Je te tutoie parce que tes actions sont méprisables.

Tu as confisqué la démocratie en Russie, en faisant disparaître les uns après les autres ceux qui s’opposaient à toi et en te taillant sur mesure une Constitution qui pourrait te permettre de garder le pouvoir jusqu’à ta mort.

Ta guerre en Ukraine t’a permis de détruire les dernières libertés qui restaient en Russie. Ta Russie ressemble de plus en plus à celle de Staline, que tu admires tant.

Tu t’es acoquiné avec d’autres dictateurs, dont Xi Jinping, et tu mènes une guerre de propagande pour tenter de faire croire que ton pays comme ceux qui sont dirigés par tes sombres amis sont des démocraties.

Vendre des salades

Tu profites de la naïveté et de l’ignorance d’une partie des citoyens des vraies démocraties pour vendre tes salades.

Ton dernier coup de propagande consiste à clamer que toi et tes amis dictateurs vous battez pour un nouvel ordre multilatéral mondial qui sera plus juste que l’ordre actuel.

Bien sûr. Un ordre qui sera certainement plus juste pour toi et tes amis archimilliardaires. Un ordre où ceux qui osent s’opposer à toi et aux autres dictateurs seront terrorisés, emprisonnés, torturés ou tués.

As-tu remarqué ? Les Ukrainiens préfèrent mourir plutôt que de vivre sous ta botte, avec ton nouvel ordre mondial plus juste.

Samedi, ton armée a quitté des territoires autour de Kyïv.

Les cadavres de civils que tu as laissés derrière toi nous ont une nouvelle fois montré toute la brutalité dont tu es capable. Essaies-tu d’intimider tes adversaires ? Ça ne fonctionnera pas. Tu es devenu un criminel international.

Pour le moment, les Russes te soutiennent parce que tu leur as fait croire que l’OTAN menaçait la Russie et que les Ukrainiens étaient menés par des nazis.

Ce qui est dangereux

Tu sais bien que c’est faux. Personne ne désire envahir la Russie. Les dirigeants ukrainiens ne sont pas des nazis. Ce qui t’agace, c’est que les Ukrainiens, comme les Biélorusses et d’autres peuples de l’ancienne Union soviétique, veuillent se gouverner eux-mêmes, qu’ils dénoncent l’incompétence et la corruption des dictateurs. Ça, tu ne l’avales pas.

Et tu as raison, de ton point de vue, comme de celui de tes amis dictateurs, c’est très dangereux. Vous pourriez tomber.

Tu me répondras que les démocraties ont soutenu des dictatures quand leurs intérêts l’exigeaient, en particulier quand elles voulaient que certains pays luttent avec une poigne de fer contre les communistes. Il n’y a pas de quoi être fier.

Tu me parleras de Donald Trump, des inégalités, des mille et un problèmes des démocraties. Tu as raison, nos démocraties ne sont pas parfaites.

Mais dans nos démocraties nous sommes libres. Nous pouvons dire merde aux sales brutes comme toi qui ne cherchent qu’à demeurer au pouvoir, à n’importe quel prix.

Au plaisir de te savoir un jour en prison.

Source : journaldemontreal

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Lettre à Vladimir Poutine    Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire