...

Les Bleus entre grands espoirs et nombreux doutes


Video player

La France sera-t-elle enfin la nation à vaincre la malédiction à la Coupe du monde ? Aucun pays n’a réalisé de doublé dans cette compétition depuis le Brésil avec Pelé en 1962 et les Bleus d’aujourd’hui apparaissent comme les candidats quasi parfaits pour réussir ce grand défi.

Ce dernier, notamment, jouera pour la première fois en hiver, ce qui pourrait changer beaucoup de choses. Mais aujourd’hui, à deux jours du coup d’envoi, la France est entrée en jeu en tant que favorite pour le titre, même si l’absence de Paul Pogba et N’Golo Kante met à rude épreuve Didier Deschamps et ses hommes.

La France en route vers un doublé mythique ?
La France donne le coup d’envoi de sa campagne de Coupe du monde ce mardi 22 novembre et les Bleus de Didier Deschamps devraient être à leur tour. Avec le statut de championne du monde, la France devra être vigilante sur la phase de poules, car depuis 2010, aucun pays champion du monde en titre n’a passé avec succès la phase de poules de la prochaine édition.

L’Italie en 2010, l’Espagne en 2014 et l’Allemagne en 2018 se sont cassé les dents au premier tour, la France espérant éviter une sortie prématurée malheureuse. Les Bleus, notamment, avaient déjà connu cette mésaventure en 2002, alors qu’ils n’avaient pas duré longtemps en Corée du Sud, quatre ans après une victoire à domicile contre le Brésil (3-0 au Stade de France).

Aujourd’hui, les hommes de Didier Deschamps savent que toutes les autres options les attendent, notamment avec des favoris comme le Brésil, l’Argentine ou l’Allemagne. Mais les Bleus devront sortir du groupe D, rempli de vieilles connaissances, avant de pouvoir se retrouver dans les phases finales de cette Coupe du monde. Car la France hérite du Danemark et de l’Australie, qui ont déjà disputé la phase de groupes en Russie en 2018, ainsi que de la Tunisie, l’adversaire familier des Bleus.

Benzema, Mbappé, Griezmann, Varane, Lloris, le beau peuple des Bleus
Aujourd’hui, l’équipe de France participera à cette compétition au Qatar avec l’un des meilleurs effectifs. Car le Corps tricolore est en pleine confiance face aux talents de la liste de Deschamps. Premièrement, comment ne pas citer Karim Benzema. L’attaquant du Real Madrid passera sa deuxième Coupe du monde avec les Bleus, mais cela n’a rien à voir avec la Coupe du monde 2014 au Brésil. Aujourd’hui, Benzema est vainqueur du Ballon d’Or, cinq fois vainqueur de la Ligue des champions et la star incontestée du Real Madrid, où il dirige l’équipe. On peut dire qu’en attaque, il sera une arme de destruction massive, à l’instar d’un certain Kylian Mbappé que beaucoup voient comme un futur vainqueur du Ballon d’Or.

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

La star du PSG disputera sa deuxième Coupe du monde quatre ans après avoir été couronné à seulement 19 ans. Il est également très attendu et sa relation avec Benzema pourrait faire des ravages. On peut aussi parler d’autres stars de l’équipe comme Antoine Griezmann, Hugo Lloris, Raphaël Varane ou encore Olivier Giroud, Lucas Hernand Smith et Benjamin Pawar. Les patrons des Bleus resteront en Russie, où ils superviseront la jeunesse dorée française.

Car oui, tant que les vétérans de l’EDF sont toujours là, il y a plein de jeunes talents en France et Didier Deschamps en a cueilli quelques-uns à la recherche d’une troisième étoile. Parmi ces pépites, on peut citer Aurélien Tchouaméni, qui devrait être le patron d’Adrien Rabiot dans l’entrejeu en raison des absences de Paul Pogba et N’Golo Kanté. Désormais joueur du Real Madrid, l’ex-Monégasque devra être performant s’il veut remporter son premier titre en Coupe du monde avec la France.

On peut également citer Ibrahima Konaté, l’un des piliers défensifs de Liverpool qui devrait bien faire défensivement, notamment après la sortie de Presnel Kimpembe lundi. Jules Koundé, Théo Hernandez, Eduardo Camavinga, ainsi que Matteo Guendouzi et Randal Kolo Muani auront également leur mot à dire dans ce jeu, et leur insouciance pourrait jouer en faveur de la France, et il faudra allier expérience et passion pour arriver au fin. Cette Coupe du monde, c’est comme il y a quatre ans en Russie…

Attention au premier tour de piste
Cependant, l’équipe de France doit faire attention à quitter la route tôt afin de surmonter la malédiction de défendre le titre en phase de groupes. Les Bleus doivent bien débuter contre l’Australie le 22 novembre avant un affrontement difficile avec le Danemark le lendemain. Après avoir battu les Bleus à deux reprises en Ligue des Nations ces derniers mois, le Danois a été considéré comme un sérieux outsider lors de ses quatre derniers matchs. Il faudra donc prendre les trois points face au partenaire d’Eriksen pour s’assurer la dernière place du dernier match de poule face à la Tunisie.

La route vers la troisième étoile commencera dans cette phase de groupes délicate, où les champions du monde en titre seront chargés de culminer dans la nation qui parviendra à briser la malédiction.

→ A LIRE AUSSI : Euro 2022 (Femmes) : Les Bleues battues et éliminées par la Norvège

→ A LIRE AUSSI : Coupe du Monde : Voici la paire dorée que portera Lionel Messi au Qatar

→ A LIRE AUSSI : Coupe du Monde 2022 : Harry Kane prédit la victoire de l’Angleterre

--

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

Loading ... Loading ...
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire