Les Algériens élisent leurs députés


Video player

Plus de 24 millions d’électeurs algériens sont appelés aux urnes pour désigner leurs représentants au sein de l’Assemblée populaire nationale (APN). Ce scrutin législatif anticipé intervient trois mois après la dissolution du Parlement, par le Président Abdelmadjid Tebboune.

Les Algériens sont appelés aux urnes, ce samedi 12 juin 2021, pour élire les 407 députés de l’Assemblée populaire nationale, pour un mandat de cinq ans. L’élection des membres de la première chambre du Parlement a lieu quelque trois mois après que le chef de l’Etat algérien, Abdelmadjid Tebboune, a décidé de dissoudre l’institution.

Ils sont plus de 22 000 candidats à présenter à cette députation, répartis sur 1 208 listes d’indépendants et 1080 listes représentant 28 partis politiques. Ces listes sont réparties sur 58 gouvernorats, avec Alger est considéré comme une seule circonscription électorale. Le nombre de siège à pourvoir dans la capitale algérienne est déterminé par la loi, qui fixe le quota d’un député pour 120 000 habitants, précise Anadolu.

Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes très tôt ce matin, pour permettre aux citoyens d’accomplir leur devoir civique, à partir de 08H00 (07H00 GMT). Le vote se poursuivra jusqu’à 19H00 (18H00 GMT). Au besoin, la fermeture des bureaux de vote sera prolongée d’une heure, sur décision de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE).

Ce vote se déroule dans un contexte politique particulier, très tendu, du fait de la cascade d’interpellations, notamment des membres du Hirak, ce mouvement de contestation né en février 2020 et qui a contraint l’ancien chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika à la démission.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire