Actualités

Le Tchad retire 600 soldats de la force du G5 Sahel

Le Tchad retire 600 soldats force G5 Sahel 2 scaled

Le Tchad a divisé par deux ses effectifs déployés en février dans le cadre de la Force antijihadiste du G5 Sahel dans la «zone des trois frontières». Cette zone de trouve dans les confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso.

« On a redéployé au Tchad 600 hommes en accord avec les forces du G5 Sahel. Il s’agit d’un redéploiement stratégique pour s’adapter au mieux à l’organisation des terroristes », a affirmé à l’AFP Abderaman Koulamallah, porte-parole du gouvernement.

Un contingent de 1.200 soldats tchadiens avait été déployé. Le G5 Sahel est en effet un groupe de cinq pays sahéliens – Tchad, Mali, Mauritanie, Niger et Burkina Faso – qui s’efforcent depuis 2017 de coopérer dans cette lutte.

« Il nous reste environ 600 soldats sur le terrain. C’est une décision concertée de longue date avec le commandement du G5. On a voulu alléger le dispositif qui n’était pas adapté », a assuré M. Koulamallah. Cela ne signifie pas pour autant une découragement vis-à-vis des jihadistes.

La zone des trois frontières évoquée plus haut a encore été ma cible d’attaques terroristes. Un convoi militaire transportant des civils, dans le nord du pays a été attaqué. 80 personnes sont mortes. Des gendarmes et les supplétifs des Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) escortaient des civils victimes de précédentes attaques jihadistes, qui retournaient dans leurs localités d’origine de la même région du Sahel. Les attaquants les ont surpris à Boukouma. Malheureusement, 65 civils et 15 gendarmes sont morts au cours de l’affrontement. Ce dernier aurait permis de «mettre en déroute plus de 400 terroristes, neutraliser plus de 80 d’entre eux et récupérer un important stock de matériel, d’armes et de motos», selon un communiqué de la gendarmerie nationale.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire