...

Le Royaume-Uni va envoyer des missiles à l’Ukraine


Video player

Le Royaume-Uni fournira pour la première fois à l’Ukraine un certain nombre de missiles puissants pour se défendre contre les frappes aériennes russes, mais il ne fournit pas les armes qui les lancent.

Au lieu de cela, les fusées AMRAAM – capables d’abattre des missiles de croisière – aideront à armer les systèmes de défense aérienne qui seront donnés à l’Ukraine par les États-Unis.

Une pénurie d’approvisionnement de ces systèmes signifie que les alliés occidentaux, réunis cette semaine à Bruxelles, ont du mal à répondre aux demandes de plus en plus urgentes du gouvernement de Kiev pour protéger le ciel ukrainien des attaques de missiles et de drones russes.

Interrogé par Sky News pour savoir si l’échec de l’Occident à donner plus rapidement à l’Ukraine plus de ces systèmes de défense aérienne indispensables était dû à un manque de volonté politique ou à un manque de fournitures, le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, n’a donné qu’une demi-réponse.

« Eh bien, ce n’est certainement pas une question de manque de volonté », a-t-il déclaré mercredi au siège de l’OTAN à Bruxelles.

Un haut diplomate a dit à nos confrères de Sky News qu’une pénurie d’approvisionnement en systèmes de défense aérienne était un facteur clé limitant la capacité des alliés à répondre aux besoins de l’Ukraine.

Le Royaume-Uni et d’autres membres de l’OTAN ont réduit leurs dépenses de défense, réduit la taille de leurs forces armées et réduit leurs stocks de munitions après la fin de la guerre froide.

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

L’invasion de l’Ukraine par la Russie a déclenché tardivement une refonte du financement de leur sécurité collective, mais il faut du temps pour réapprovisionner les magasins.

Les missiles de défense aérienne britanniques, dont on pense qu’ils comptent à deux chiffres, arriveront en Ukraine dans les prochaines semaines.

Washington s’est aussi engagé à envoyer un total de huit systèmes nationaux avancés de missiles sol-air (NASAMS) en Ukraine, les deux premiers devant être livrés prochainement et les six autres sur une plus longue période.

L’Allemagne a également livré un système de défense aérienne, et trois autres devraient arriver l’année prochaine.

En plus des nouvelles fusées, le Royaume-Uni fera également don de centaines de missiles de défense aérienne supplémentaires moins puissants, ainsi que de centaines de drones et de 18 autres obusiers d’artillerie.

 

Lire aussi :France : les réquisitions ne passent plus dans les raffineries de pétrole

→ A LIRE AUSSI : Guerre en Ukraine : Macron confirme l’envoi de systèmes de défense anti-aérienne

→ A LIRE AUSSI : Pont de Crimée : 8 suspects arrêtés suite à l’explosion

→ A LIRE AUSSI : Le FMI prévient : « le pire reste à venir »

--

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

Loading ... Loading ...
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire