Le Parlement sud-africain prend feu à nouveau


Video player

Un incendie dévastateur qui a balayé le Parlement sud-africain à Cape Town s’est rallumé – quelques heures après qu’il aurait été maîtrisé.

Des flammes jaillissent du toit du bâtiment. Les pompiers sont sur place pour tenter d’éteindre l’incendie.

L’incendie s’est déclaré pour la première fois dimanche, causant d’importants dégâts.

La police a arrêté un suspect qui comparaîtra devant le tribunal mardi pour incendie criminel, cambriolage et vol.

Les autorités avaient averti que des flambées seraient possibles à cause des tapis et des planchers en bois dans le bâtiment.

“Le vide sous la bâche du toit de l’Assemblée nationale [chambre basse] est en feu”, ont déclaré des responsables de la ville.

Dimanche, le président Cyril Ramaphosa a qualifié l’incendie d'”événement terrible et dévastateur”.

Le parlement n’est pas actuellement en session en raison des vacances et personne n’a été blessé.

Le bâtiment abrite des milliers de trésors, notamment des livres historiques, des photographies et d’importantes œuvres d’art. Il est particulièrement préoccupant que la précieuse tapisserie de Keiskamma, qui mesure 120 m (394 pieds) de long et documente l’histoire de l’Afrique du Sud, puisse avoir été endommagée ou détruite.

Avec BBC

[newsletter_form]
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire