« Le nouveau parti de Laurent Gbagbo n’est pas encore né, mais il commence à faire peur »

Damana Pickass, le vice-président du Front Populaire Ivoirien (FPI), est désormais du côté de son mentor Laurent Gbagbo. En visite à Agboville, récemment, pour faire la rencontre des partisans de l’ex président Laurent Gbagbo, il s’est prononcé une nouvelle fois sur la création du nouveau parti politique laissant croire que ce parti suscite de l’agitation autour de lui.

En effet, nombreuses sont les agitations qui découlent de la création du nouvel instrument politique de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo. Damana Pickass, dans cette situation sociopolitique, a adressé un message provoquant aux détracteurs du Woody de Mama lors de sa visite à Agboville ce lundi 20 septembre 2021.

À lire aussi :
Guillaume Soro applaudit Laurent Gbagbo

Dans un post publié sur sa page Facebook, MEL ESSIS Média TV a rapporté les propos du vice-président du FPI : « Le nouveau parti n’est pas encore né et il commence à faire peur. Si vous voyez toutes ces tribulations autour du nouveau parti, dans le fond, il n’y a pas trop de problèmes. Ils ont cru annuler ce combat, le stopper, le détruire en 2002, en 2011, mais cette lutte à travers Laurent Gbagbo a la peau dure.
Ils nous ont porté le coup de grâce en 2011, ils ont cru que c’était fini. Ils ont pris Gbagbo devant nous, ils l’ont envoyé. Et puis un moment, il réapparaît, il est là. Gbagbo apparaît contre toute attente, contre leur calcul. Et Gbagbo dit qu’on ira jusqu’au bout ».

À lire aussi :
Acquitté, Laurent Gbagbo invite la CPI à rechercher les auteurs des 3000 morts

Rentré d’exil en avril 2021, Damana Pickass est un proche de Laurent Gbagbo. Pour lui, c’est une certitude : l’ancien président continuera de jouer un rôle politique et ça ne fait que commencer.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire