Actualités Cote d'ivoire

« Laurent Gbagbo fut lui aussi un rebelle »

Laurent Gbagbo

Dans une de ses publications faites sur sa page Facebook ce samedi 28 aout 2021, Mamadou Traoré, un proche collaborateur de Guillaume Soro, a mis les détracteurs de ce dernier à leur place. Il l’a fait en mettant en exergue l’ancien Président ivoirien Laurent Gbagbo, tout en précisant que c’était un rebelle.

Pour Mamadou Traoré, être un rebelle, ce n’est pas posséder des armes, encore moins les utiliser pour une cause que l’on croit juste. Au tout début de son article sur sa manière de voir les choses, il a déclaré que Guillaume Soro, l’ancien président du parlement ivoirien, « a commandé pendant 10 ans des hommes armés ». Mais ce n’est pas pour autant à cause de cela qu’il serait un rebelle de son point de vue.

À lire aussi :   Retour de Laurent Gbagbo de Kinshasa: voici les images de son arrivée à Abidjan (video)

Pour sa part, Soro est un rebelle pour ce qu’il représente, et ce n’est pas une mauvaise chose en soit. Etre un rebelle pour lui, c’est savoir dire non quand il le faut, c’est d’avoir le courage de faire face à celui que les gens vénèrent comme un Dieu, c’est d’avoir le courage de changer les choses, quitte à se mettre des personnes à dos. Et pour lui, Guillaume Soro fait partie de cette catégorie de personnes, comme Laurent Gbagbo à l’époque.

Il a parlé de l’ancien chef d’Etat ivoirien, en faisant référence à cette audace et ce courage qu’il a eu, en se présentant aux élections présidentielles de 1990 en opposition à Houphouët Boigny. Ce que certains, ont d’ailleurs pris pour une rébellion.

À lire aussi :   Laurent Gbagbo à la cathédrale du Plateau

Mamadou Traoré a conclu ses dires en disant qu’être un rebelle, « c’est toute une personnalité ».

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire