Indonésie Actualités

Indonésie : l’armée n’effectuerait plus de tests de virginité sur les recrues féminines

Indonésie : L'Armée N'Effectuerait Plus De Tests De Virginité Sur Les Recrues Féminines

 

En Indonésie, l’armée  affirme avoir mis fin aux “tests de virginité” sur les cadettes. Selon son chef d’état-major, l’armée indonésienne a mis fin à la pratique controversée des tests de virginité sur les femmes qui postulent pour devenir cadettes. Une décision saluée par les militants qui font campagne depuis longtemps contre cette pratique.

L’armée n’effectuerait plus de tests de virginité sur les recrues féminines. Selon l’organisation Human Rights Watch (HRW), basée à New York, qui a mené des enquêtes en 2014 et 2015 sur cette pratique et a renouvelé en 2017 les appels à y mettre fin, “les tests à deux doigts”, où les médecins vérifient l’hymen des recrues féminines pour tenter de déterminer leur virginité, étaient systématiques, abusifs et cruel.

À lire aussi :   Insolite: Des cadavres qui mangent et qui fument dans une région de l’Indonésie

Pour l’armée, les tests étaient importants pour déterminer la moralité des recrues. L’Organisation mondiale de la santé a déclaré qu’ils n’avaient “aucune validité scientifique” et que l’apparition d’un hymen n’était pas un indicateur fiable de rapports sexuels.

« La question de savoir si l’hymen était rompu ou partiellement rompu faisait partie de l’examen … maintenant il n’y a plus de cela », a déclaré Andika Perkasa, le chef d’état-major de l’armée indonésienne.

Et d’ajouter : « Les bilans de santé des candidates soldates pour l’armée indonésienne seront les mêmes que les tests médicaux pour les soldats. Ceux qui ne sont pas pertinents pour l’enrôlement des soldates ne seront plus effectués ».

À lire aussi :   RDC : l'armée libère 150 otages

Comment s’effectue le test ?

Le représentant de HRW pour l’Indonésie, Andreas Harsono, a confirmé que, lors du test médical pour celles qui veulent devenir soldates, la médecin insère deux doigts dans le vagin de la candidate pour savoir si elle est vierge ou pas.

Selon l’histoire, c’est en 2014 que HRW a signalé pour la première fois que l’armée indonésienne effectuait des tests de virginité. Mais dans son dernier rapport, sur la base de témoignages de femmes militaires à la retraite, l’ONG montre que ces tests sont pratiqués depuis cinquante ans au sein de l’armée.

À lire aussi :   RDC : l'armée libère 150 otages
--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire