Bénin : « l’accouchement a été très difficile, mais le bébé est né vivant » dixit Topanou sur le scrutin


Video player

« L’accouchement a été très difficile, mais le bébé est né vivant », dixit Topanou sur le scrutin. Patrice Talon, le président béninois a été réélu lors du scrutin du 11 avril à 86% des suffrages exprimés. Le 23 mai prochain, il prêtera serment. Se référant aux violences connues avant l’élection, Victor Topanou pense que l’élection présidentielle a été difficile mais s’est bien terminée.

Selon l’universitaire,  « rien ne peut justifier la violence quand on est en démocratie ». Par contre, il refuse par ailleurs d’admettre que ces violences ont été provoquées par les nouvelles lois électorales votées par le parlement.

A son avis, les textes ont été adoptés pour corriger les dérives constatées depuis les années 1990 et non pour créer des troubles. Il s’est néanmoins réjoui du déroulement de l’élection présidentielle. « L’accouchement a été très difficile, mais le bébé est né vivant » a déclaré l’universitaire.

Lire aussi :  Depuis la prison civile de Lomé, le journaliste Germain Ayivi demande la clémence de Faure Gnassingbé

Pour lui, faut-il le mentionner le fait de n’avoir pas eu beaucoup de candidatures a permis de bien appréhender le programme des duos.

« Nous n’avons pas eu une pléthore de candidatures et les duos ont présenté des programmes audibles, la campagne s’est déroulée sans la fameuse opération appelée porte-à-porte, (…). Il faut le reconnaître et ne pas s’en offusquer » a remarqué le professeur de sciences politiques à l’université d’Abomey-Calavi,

Rappelons qu’après l’élection, les arrestations se poursuivent au Bénin dont le seul objectif est de reconnaître les instigateurs de ces violences pré-électorales.

Lire aussi :  Bénin : les USA se prononcent sur l’arrestation massive des opposants

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire