Côte d’Ivoire : La tonne de cocaïne saisie à Cocody est brûlée


Video player

En début de ce mois de mars, l’affaire de cocaïne saisie la nuit du 24 au 25 février dernier par la gendarmerie nationale ivoirienne  continue de faire de grand bruit sur les réseaux sociaux. Après la saisie d’une tonne de cocaïne, elle a été brûlée ce mardi.

C’est la plus grosse des prises réalisée par la Gendarmerie ivoirienne en terme de la saisie de cocaïne et des stupéfiants. Saisie  en février dans une résidence à Cocody , elle a été mise feu par la gendarmerie.

Contenue dans une cinquantaine de sacs, cette drogue était estimée à plus de 25 milliards de FCFA. La gendarmerie n’avait pas d’autres choix que de passer à l’action notamment le fait de mettre à feu cette la cocaïne saisie.

Lire aussi : 11 trafiquants de drogue arrêtés au Cameroun

Selon KOACI, « quelques jours après cette importante saisie pour laquelle les premiers résultats des investigations ont permis d’interpeller deux présumés coupables, cette tonne de cocaïne a été incinérée dans la commune de Port-Bouët ce mardi 2 mars 2021 ».

A en croire à KOACI la tonne de cocaïne a été brulée en présence du Procureur de la République de Côte d’Ivoire, Richard Adou et du Commandant Supérieur de la Gendarmerie nationale, Alexandre Apalo Touré.

Lors de cette opération poursuit le média le Procureur de la république Richard Adou a fait savoir qu’une infime quantité de drogue a été prélevée pour des besoins d’enquête.

Lire aussi : Une femme arrêtée avec de la drogue cachée sous sa perruque (vidéo)

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire