La stratégie d’une étudiante pour exposer les prédateurs sexuels sur mineurs


Video player

Ethan, est une jeune étudiante qui a créé un faux compte sur Tinder. Elle a par la suite utilisé le filtre de conversion de Snapchats pour se faire passer pour une fille de 16 ans. La jeune demoiselle a réussi à attirer l’attention d’un policier de San Mateo, Robert Davies.

« Je crois qu’il m’a envoyé un message: ‘Voulez-vous vous amuser ce soir?’ et j’ai décidé d’en profiter », a-t-elle révélé. L’objectif de la jeune demoiselle c’est de se servir de cette stratégie pour lutter contre l’expansion des prédateurs sexuels sur mineurs.

Ethan a par ailleurs révélé qu’au cours de la conversation, elle a fait savoir au policier qu’elle avait en fait 16 ans, mais cela ne semblait pas le déranger.

« Nous avons commencé à envoyer des SMS là-bas, et cela est devenu beaucoup plus explicite », a déclaré Ethan à KNTV.

La police ajoute que Davies savait que Tinder avait 16 ans et qu’ils avaient «discuté de l’activité sexuelle» dans d’autres conversations. La police de San Mateo a déclaré dans un communiqué publié la semaine dernière que Davies était en congé administratif.

Cette conduite présumée, si elle est vraie, ne reflète nullement tout ce que nous défendons en tant que département”, a déclaré Susan Manheimer, le chef de la police de San Mateo, avant d’ajouter que l’incident allégué “est un affront aux principes de notre département et notre profession dans son ensemble.

https://twitter.com/NBCian/status/1138313539729252353

Crédit photo: thehollywoodunlocked

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire