La menace de nouvelles restrictions sanitaires plane sur l’Afrique du Sud


Video player

Le président Cyril Ramaphosa a organisé plusieurs réunions le 8 décembre pour discuter de la propagation rapide du variant Omicron Covid-19 en Afrique du Sud et des interventions possibles de son gouvernement.

Ramaphosa a reconnu que même si les infections augmentent dans le pays, le gouvernement doit être prudent quant à la façon dont il gère les mesures supplémentaires qu’il met en place.

Il a déclaré qu’il recevrait d’abord un rapport du ministère de la Santé et d’autres organismes avant qu’une décision ne soit prise, ajoutant que toute annonce relative à la réglementation serait précédée d’une réunion du conseil de coordination présidentiel, qui comprend les premiers ministres provinciaux et les maires.

« Donc quelle que soit la mesure que nous prendrons, elle sera dûment prise en compte par toutes les personnes concernées. » A-t-il indiqué.

Lors d’un point de presse le 3 décembre, le ministre de la Santé Joe Phaahla a déclaré que le gouvernement suivait toujours son approche ajustée aux risques pour faire face aux restrictions et qu’il suivrait les mêmes paramètres clés que lors des vagues précédentes lors de l’examen des interventions.

Phaahla a précisé que le gouvernement avait besoin d’une semaine supplémentaire pour surveiller les statistiques de la quatrième vague de Covid-19 en Afrique du Sud et l’impact de la variante Omicron. Alors qu’il hésitait à anticiper la réunion, le ministre a déclaré que l’augmentation rapide des cas et le niveau des hospitalisations décideraient des mesures pouvant être mises en place. Il a ajouté qu’il ne s’agissait pas uniquement d’une décision du gouvernement et que les Sud-Africains ont un rôle à jouer dans le suivi des interventions non pharmaceutiques pour réduire la propagation du virus.

Phaahla a déclaré que le gouvernement pourrait même réduire les restrictions réglementaires si les gens continuaient à porter des masques et à éviter les rassemblements à l’intérieur. Il a appelé à une réduction des fêtes de fin d’année et a indiqué que tout rassemblement devrait avoir lieu à l’extérieur.

Pour rappel, l’Afrique du Sud a signalé le 07 décembre 13 143 nouveaux cas de Covid-19, portant le total signalé à 3 051 222.
Les décès ont atteint 90 002, tandis que les récupérations ont grimpé à 2 864 648, laissant le pays avec un solde de 96 572 cas actifs. Le nombre total de vaccins administrés est de 26 639 293.

[newsletter_form]
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire