En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

La France rejette le report de l’élection au Sénégal



La situation politique au Sénégal prend une tournure internationale, avec la France rejetant clairement le projet de report de l’élection présidentielle, initialement prévue le 25 février, et maintenant repoussée au 15 décembre 2024. Le député Aurélien Taché a soulevé cette question lors d’un débat à l’Assemblée nationale française, interpellant le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

Taché a dénoncé les manœuvres de Macky Sall pour influencer sa propre succession, y compris la suppression de la procédure des parrainages citoyens et l’adoption d’une loi controversée reportant les élections. Il a souligné les conditions dans lesquelles cette loi a été adoptée, évoquant l’évacuation forcée des députés d’opposition de l’Assemblée par la police, qualifiant la situation de « coup d’État institutionnel ».

Lire aussi : Pourquoi Macky Sall a déménagé au Maroc ?

En réponse, le ministre Stéphane Séjourné a exprimé la profonde préoccupation de la France face à la situation au Sénégal, soulignant l’importance de préserver la tradition démocratique du pays. Il a appelé à une organisation rapide de l’élection présidentielle, conformément à la constitution sénégalaise, et a affirmé l’engagement de la France à soutenir un dialogue inclusif entre toutes les parties concernées.

WhatsApp Image 2024 02 09 at 15.03.07

Cette déclaration de la France s’ajoute aux positions déjà exprimées par les États-Unis et la CEDEAO, soulignant une pression croissante sur le président Macky Sall pour respecter le calendrier électoral initial et garantir des élections libres et équitables. La situation au Sénégal continue de susciter des inquiétudes à l’échelle internationale, avec des appels à la préservation de la démocratie dans le pays.

 

 

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !