En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

La Bratishka, une ambulance robotisée créée par un Russe au service des troupes blessées (vidéo)



En Ukraine, théâtre d’affrontements entre la Russie et l’OTAN, un commandant vétéran du Donbass a partagé ses impressions sur la Bratishka, une ambulance robotisée conçue pour évacuer les troupes blessées du front. Conçu par Konstantin, un ingénieur russe passionné de robotique, le Bratishka représente une innovation qui va au-delà des instruments de destruction, offrant une nouvelle perspective sur l’utilisation des robots pour sauver des vies.

Lire aussi : Menaces de l’armée guinéenne face à un appel à manifester pour la presse et internet CAN 2023 :

Le véhicule sans pilote, mesurant 1,2 mètre de long et pesant environ 200 kilogrammes, est doté d’une caméra et peut transporter jusqu’à 150 kilogrammes. Avec une autonomie de cinq heures et une vitesse pouvant atteindre 10 kilomètres par heure, le Bratishka est opéré à distance via une fréquence cryptée, offrant une portée allant jusqu’à 2,5 km, extensible jusqu’à 10 km avec l’aide d’un dronecopter et d’un répéteur de signal.

La conception du Bratishka a été inspirée par les défis évoqués par des amis de Konstantin, impliqués dans des opérations militaires spéciales, concernant l’évacuation des blessés en cas de bombardements ennemis. Le véhicule robotisé, équipé d’un blindage résistant et d’un système de tir de grenades fumigènes pour contrer les attaques, ouvre la voie à des interventions rapides et sûres sur le champ de bataille.

Comment Reserver Une Ambulance

Le prototype, construit en deux mois avec un investissement personnel d’environ deux millions de roubles (environ 22 550 dollars) de la part de Konstantin, a été testé avec succès dans des conditions similaires à celles des zones de conflit. Le créateur envisage même d’ajouter un bras manipulateur à l’avenir, permettant au Bratishka de secourir même les soldats inconscients.

Konstantin, dans une interview précédente, a souligné qu’un mois serait nécessaire pour préparer le Bratishka à des tests à grande échelle, suivi de trois à six mois pour lancer la production en série. Il est confiant dans la capacité de son entreprise à produire entre 20 et 30 Bratishkas par mois, espérant une collaboration et un financement pour développer davantage cette technologie humanitaire sur le champ de bataille. Il tient à souligner que son projet n’est pas à but lucratif, invitant les investisseurs à s’impliquer sans crainte de spéculation.

En fin de compte, la Bratishka représente un exemple de la façon dont la technologie peut être mise au service de la vie, même dans les environnements les plus hostiles. Alors que les drones sont souvent associés à la guerre, ce véhicule robotisé offre un espoir de secours rapide et efficace pour les soldats blessés, élargissant le potentiel des robots au-delà de leur rôle traditionnel de machines de destruction.

 

 

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !