Koffi Olomidé attaque ses compatriotes congolais

Le roi de Lombardie du Congo, Koffi Olomidé était très en colère et l’a rendu public dans une interview diffusée sur YouTube.

Il a condamné le manque de patriotisme et d’amour des Congolais de Kinshasa pour le pays. Dans le même temps, il a été critiqué par les « combattants » de la diaspora congolaise, qui ont interdit aux artistes musicaux de se produire dans l’espace Schengen.

Koffi Olomide était contrarié, et il ne l’a pas caché. Dans une interview diffusée sur YouTube, l’artiste a dénoncé le manque de patriotisme et d’amour des Congolais de Kinshasa pour le pays.

Lors de cette sortie, le musicien a été agressé par des « combattants » de la diaspora congolaise qui ont interdit aux artistes de se produire dans l’espace Schengen et les ont même accusés de collusion avec le régime.

À lire aussi :
Fally Ipupa : " Moi j'ai jamais trahi Koffi Olomide "

« Moi je ne suis pas hypocrite. Les Congolais, nous n’avons pas l’amour de notre pays » a-t-il déclaré.

« Nous sommes là seulement pour accuser les dirigeants. Nous sommes là seulement pour dire « on a bouffé l’argent »…ceci, cela (…). Mais nous-mêmes n’avons pas de civisme. Nous n’avons pas l’amour du pays, nous n’avons pas un esprit de reconstruction de notre pays. Nous aimons beaucoup parler. Nous réfléchissons souvent après » ajouté Kofi Olomod, c’est une façon de régler les problèmes avec certains de ses expatriés.  ajouté Kofi Olomod, c’est une façon de régler les problèmes avec certains de ses expatriés.

À lire aussi :
Grand P humilié par Eudoxie Yao et Koffi Olomidé

Rappelons que Koffi Olomidé, 65 ans, a récemment été critiqué par ceux qui se réclament des combattants des ressortissants congolais. Ce dernier interdit même aux artistes et musiciens de jouer dans l’espace Schengen. Pour ne rien arranger, ces étrangers ont accusé les artistes congolais de collusion avec le régime de Kinshasa.

Par ailleurs, le concert Congo’s Lombard Kings qui devait initialement se tenir à la Défense Arena de Paris le 27 novembre a finalement été annulé. A noter également que la cour d’appel de Versailles a requis lundi 25 octobre une peine de 8 ans de prison ferme pour Koffi Olomidé pour avoir agressé sexuellement et kidnappé quatre de ses anciennes danseuses lors de la tournée française.

À lire aussi :
Koffi Olomide à sa fille Didi Stone : « C'est ma plus belle performance »

Pourtant, la star de la danse rumba congolaise est revenue à l’endroit où il fait tranquillement ses affaires.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire