Sports

JO de Tokyo : Emmanuel Korir, champion olympique du 800 m !

JO de Tokyo Emmanuel Korir champion olympique 800 m

Le nom du roi du 800 m aux Jeux Olympiques 2021 est désormais connu de tous. Il s’agit du champion d’Afrique Emmanuel Korir. En effet, le sprinteur kényan a décroché la médaille d’or, ce mercredi 4 août 2021, après une course très serrée pour le titre, grâce à un chrono de 1 min 45 sec 06.

Le jeune coureur kényan, Emmanuel Korir, peut être fier de son parcours aux Jeux Olympiques 2021. Parti de loin, il a réussi à porter jusqu’au bout les espoirs de tout un peuple voire d’un continent. On se souvient encore de ses performances au Nigeria qui lui ont valu le titre de champion d’Afrique, en 2018. C’est d’ailleurs cette consécration qui lui a ouvert les portes de la finale du 800 m hommes aux JO de Tokyo. Son compatriote Ferguson Cheruiyot Rotich avait lui aussi arraché sa place pour la finale en terminant premier de sa série.

À lire aussi :   JO de Tokyo : Clarisse Agbégnénou entre dans la légende !

Les deux Kényans ont épaté le public, ce mercredi, en terminant respectivement premier et deuxième. Le champion d’Afrique s’est offert le titre olympique en 1 min 45 sec 06, et son compatriote la médaille d’argent avec un chrono de 1 min 45 sec 23. Le Polonais Patryk Dobek a dû alors se contenter de la troisième place. Avec un temps de 1:45:30, il n’a pas démérité. De son côté, le Français Gabriel Tual, qui participait pour la première fois à une finale internationale, est arrivé 7e.

Par cette nouvelle victoire, Emmanuel Korir vient d’offrir le 4e titre consécutif sur la distance au Kenya. En effet, avant lui, Wilfried Bungel (2008) et David Rudisha (2012 et 2016) avaient été sacrés champions olympiques.

À lire aussi :   JO de Tokyo : Simone Biles, après s’être retirée de la finale, réagit au soutien reçu

Tout s’est joué pour Korir à quelques mètres de l’arrivée. Alors que le peloton était toujours groupé dans les dernier 100 m, le sprinter kényan a réussi à puiser, tout au fond de lui, l’énergie nécessaire pour s’extraire du groupe de coureurs et franchir la ligne d’arrivée en premier.

Sacrifier le 400 m pour accaparer la médaille d’or du 800 m !

En février 2018, à New York, le coureur Emmanuel Korir avait établi un nouveau record d’Afrique en salle du 800 m de 1 min 44 s 21. Il s’agit là de la quatrième meilleure performance de tous les temps sur cette distance.

Lors de la finale du 800 mètres de Tokyo, le nouveau champion olympique n’a malheureusement pas pu battre son propre record, même s’il avait fait tout son possible pour y arriver. En effet, le jeune sprinter n’a pas hésité à se saboter, dimanche dernier, dans la 4e série de 400 m, en réalisant volontairement un faux départ. Cette décision de se disqualifier, Korir l’avait prise dans le but de se préserver pour les demi-finales du 800 mètres qu’il devait disputer dans la soirée du même jour. Pourtant, le Kényan a déjà prouvé, plusieurs fois par le passé, qu’il était aussi capable de briller sur le 400 m.

À lire aussi :   JO de Tokyo/ Un athlète ougandais prend la fuite dès son arrivée et déclare: « La vie est difficile au pays »

Même si ce stratagème ne lui a pas valu d’établir un nouveau record mondial lors de la finale olympique, il lui a tout au moins permis de décrocher la médaille d’or.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire