...

Jeff Bezos : Pourquoi son ancienne aide-ménagère veut l’envoyer en prison ?


Video player

Le milliardaire Jeff Bezos est poursuivi par l’une de ses anciennes aide-ménagères, Mercedes Wedaa. L’action en justice, déposée mardi devant la Cour supérieure du comté de King à Washington, allègue que Wedaa a travaillé pendant trois ans dans la résidence principale du fondateur d’Amazon et dans d’autres maisons.

Elle détaille des allégations alarmantes de discrimination raciale, de longues heures de travail, de conditions dangereuses et d’autres violations du lieu de travail, comme l’a d’abord rapporté Geek Wire.

Dans cette affaire, Mme Wedaa affirme qu’elle travaillait parfois entre 10 et 14 heures par jour sans aucune pause, tout en supervisant une équipe de 5 à 6 autres femmes de ménage.

LIRE AUSSI : Jeff Bezos : Son ex-femme, MacKenzie Scott, demande le divorce de son mari

Le personnel de Jeff Bezos ne bénéficierait pas de pauses déjeuner ou de repos lorsque la famille était à la maison, ne disposait pas d’une salle de pause ou d’un coin salon, n’avait pas d’endroit pour prendre ses repas et devait accéder à la salle de bain en passant par une fenêtre, selon la plainte.

Wedaa a également affirmé que d’autres membres du personnel de maison étaient régulièrement injurieux envers elle et ses collègues hispaniques, d’une manière qu’ils ne l’étaient pas envers les travailleurs blancs. Et que lorsqu’elle a essayé de faire part de ces problèmes à ses supérieurs, elle a subi des représailles et a finalement été licenciée sous un prétexte.

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

LIRE AUSSI : Elon Musk, Bill Gates, Jeff Bezos, voici le niveau d’étude de ces milliardaires qui façonnent le monde

Dans son avis de licenciement, les « défendeurs ont invoqué la raison ridiculement concoctée que Wedaa semblait « malheureuse » et que cela avait un effet négatif sur l’équipe d’entretien ménager », indique la plainte contre Jeff Bezos.

Entre l’absence présumée de pauses, l’inaccessibilité des toilettes, la discrimination raciale, les actes de représailles, le licenciement abusif et les pertes de salaire liées à tout ce qui précède, l’équipe juridique de Wedaa invoque neuf causes d’action différentes.

→ A LIRE AUSSI : Francis Mvemba, milliardaire ? Il révèle une grosse somme remise à Koffi Olomidé

→ A LIRE AUSSI : 5 meilleurs étuis pour protéger votre iPhone 14 Pro

→ A LIRE AUSSI : Selena Gomez révèle pourquoi elle ne pourra pas avoir d’enfant

--

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

Loading ... Loading ...
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire