Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Jean-Luc Mélenchon : « le Maréchal Déby exagère mais ses amis Macron et Le Pen ne sont pas encore dégoûtés »
1xnbet
01/03/2021 à 14h14 par Tritech Raheem

 

Le député français du parti politique "La France Insoumise" dénonce l'appui de certains hommes politiques de son pays au président Idriss Déby à l'orée de la prochaine élection présidentielle. Selon une publication sur sa page Facebook, Jean-Luc Mélenchon prétend que son pays sous la coupole d'Emmanuel Macron soutient indirectement le déploiement des armes militaires contre l'opposant Yaya Dillo.

Yaya Dillo s'est lancé dans une bataille contre le pouvoir en place à la veille de la présidentielle d'avril 2021, après le dépôt de sa candidature. Sur Facebook ce dimanche 28 février, l'opposant a publié le post suivant : "Ma maison est encerclée par l'armée et la police. Il est 5 h 14 min". Quelques heures plus tard, il annonçait : "que sa mère et plusieurs de ses parents ont été tués". Les forces de l'ordre auraient fait usage de lourds dispositifs militaires fournis par la France d'Emmanuel Macron, selon Jean-Luc Mélenchon.

Lire aussi : Jean-Luc Melechon : « Pas de 3ème mandat pour Ouattara et ses milices criminelles »

Le député de la France Insoumise s'est exprimé sur la tension politique tchadienne à travers une publication faite sur sa page Facebook. Intitulé : « Tchad : le Maréchal Déby exagère mais ses amis Macron et Le Pen ne sont pas encore dégoûtés », dans ce post, L'homme politique français a fait ressortir le lien entre Idriss Deby et certains politiciens de son pays notamment le président Macron qui aurait soutenu le drame infligé à Yaya Dillo.

Voici l'intégralité de la publication de Jean-Luc Mélenchon :

TCHAD : LE MARÉCHAL DÉBY EXAGÈRE MAIS SES AMIS MACRON ET LE PEN NE SONT PAS ENCORE DÉGOÛTÉS

Macron l’a reçu avec des flatteries paternalistes ridicules, son Premier ministre Jean Castex et sa ministre des Armées Florence Parly sont allés dans son village natal à un millier de kilomètres de la capitale lui présenter leurs vœux de bonne année et accepter ses cadeaux. Idriss Déby, président du Tchad depuis trente ans et maréchal depuis peu, leur fait le coup à tous : visite imposée au village natal. Un village qui a déjà vu bien des quémandeurs illustres venir se prosterner. Madame Le Pen par exemple, en pleine présidentielle française, arrivée sur place dans un jet du Maréchal. Elle s’est bien gardée de s’en vanter. Notez que Castex et Parly n’ont tweeté leur visite que vingt minutes après que je leur ai demandé pourquoi ils la cachaient et s’ils en avaient honte. À présent, voici les élections présidentielles au Tchad. Démarrage en trombe et sang.

Vendredi un opposant issu de la communauté du maréchal, monsieur Yaya Dillo, a déposé son dossier de candidature à la présidentielle. Dimanche la garde présidentielle commandée par le fils du Maréchal a pris d'assaut son domicile. « Un incident violent » avait aussitôt titré la chefferie (?) de RFI pour noyer un article pourtant bien factuel. On y apprenait en effet que « l’incident » était en réalité un assaut en char faisant cinq morts dont la mère et le fils du candidat ! Depuis, au fil des heures la résistance se constitue. En effet le pays est à vif. Depuis des semaines, on avait vu de puissantes manifestations populaires déferler dans les rues. Cette fois-ci les chars sont dans la rue. Les chars que Macron venait de livrer au maréchal... Pourtant les gens sont là en défense à mains nues.

Lire aussi : Confidentiel : la France a livré trois hélicoptères au Togo

L’urgence est de sauver la vie de l’opposant Yaya Dillo. Non par accord avec lui (nous ne sommes pas tchadiens) mais pour permettre que l’élection ne soit pas la mascarade qu’elle vient d’être au Niger où le record du monde du bourrage d’urnes vient d’être remporté haut la main (avec même des scores de plus de 100 % ici ou là). Il le faut aussi pour que les Tchadiens sachent que la France ce n’est pas seulement Macron et les chars qui les agressent. La France c’est aussi les Français qui rêvent d’un partenariat mutuellement respectueux sur des dynamiques partagées avec les Africains de tous les pays.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 767 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :
Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces / site de vente et d'achat 100% Togo

APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

 

Le député français du parti politique "La France Insoumise" dénonce l'appui de certains hommes politiques de son pays au président Idriss Déby à l'orée de la prochaine élection présidentielle. Selon une publication sur sa page Facebook, Jean-Luc Mélenchon prétend que son pays sous la coupole d'Emmanuel Macron soutient indirectement le déploiement des armes militaires contre l'opposant Yaya Dillo.

Yaya Dillo s'est lancé dans une bataille contre le pouvoir en place à la veille de la présidentielle d'avril 2021, après le dépôt de sa candidature. Sur Facebook ce dimanche 28 février, l'opposant a publié le post suivant : "Ma maison est encerclée par l'armée et la police. Il est 5 h 14 min". Quelques heures plus tard, il annonçait : "que sa mère et plusieurs de ses parents ont été tués". Les forces de l'ordre auraient fait usage de lourds dispositifs militaires fournis par la France d'Emmanuel Macron, selon Jean-Luc Mélenchon.

Lire aussi : Jean-Luc Melechon : « Pas de 3ème mandat pour Ouattara et ses milices criminelles »

Le député de la France Insoumise s'est exprimé sur la tension politique tchadienne à travers une publication faite sur sa page Facebook. Intitulé : « Tchad : le Maréchal Déby exagère mais ses amis Macron et Le Pen ne sont pas encore dégoûtés », dans ce post, L'homme politique français a fait ressortir le lien entre Idriss Deby et certains politiciens de son pays notamment le président Macron qui aurait soutenu le drame infligé à Yaya Dillo.

Voici l'intégralité de la publication de Jean-Luc Mélenchon :

TCHAD : LE MARÉCHAL DÉBY EXAGÈRE MAIS SES AMIS MACRON ET LE PEN NE SONT PAS ENCORE DÉGOÛTÉS

Macron l’a reçu avec des flatteries paternalistes ridicules, son Premier ministre Jean Castex et sa ministre des Armées Florence Parly sont allés dans son village natal à un millier de kilomètres de la capitale lui présenter leurs vœux de bonne année et accepter ses cadeaux. Idriss Déby, président du Tchad depuis trente ans et maréchal depuis peu, leur fait le coup à tous : visite imposée au village natal. Un village qui a déjà vu bien des quémandeurs illustres venir se prosterner. Madame Le Pen par exemple, en pleine présidentielle française, arrivée sur place dans un jet du Maréchal. Elle s’est bien gardée de s’en vanter. Notez que Castex et Parly n’ont tweeté leur visite que vingt minutes après que je leur ai demandé pourquoi ils la cachaient et s’ils en avaient honte. À présent, voici les élections présidentielles au Tchad. Démarrage en trombe et sang.

Vendredi un opposant issu de la communauté du maréchal, monsieur Yaya Dillo, a déposé son dossier de candidature à la présidentielle. Dimanche la garde présidentielle commandée par le fils du Maréchal a pris d'assaut son domicile. « Un incident violent » avait aussitôt titré la chefferie (?) de RFI pour noyer un article pourtant bien factuel. On y apprenait en effet que « l’incident » était en réalité un assaut en char faisant cinq morts dont la mère et le fils du candidat ! Depuis, au fil des heures la résistance se constitue. En effet le pays est à vif. Depuis des semaines, on avait vu de puissantes manifestations populaires déferler dans les rues. Cette fois-ci les chars sont dans la rue. Les chars que Macron venait de livrer au maréchal... Pourtant les gens sont là en défense à mains nues.

Lire aussi : Confidentiel : la France a livré trois hélicoptères au Togo

L’urgence est de sauver la vie de l’opposant Yaya Dillo. Non par accord avec lui (nous ne sommes pas tchadiens) mais pour permettre que l’élection ne soit pas la mascarade qu’elle vient d’être au Niger où le record du monde du bourrage d’urnes vient d’être remporté haut la main (avec même des scores de plus de 100 % ici ou là). Il le faut aussi pour que les Tchadiens sachent que la France ce n’est pas seulement Macron et les chars qui les agressent. La France c’est aussi les Français qui rêvent d’un partenariat mutuellement respectueux sur des dynamiques partagées avec les Africains de tous les pays.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 767 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire