Japon : un hôpital sert « accidentellement » de l’eau des toilettes à ses patients

 

Nous vivons dans un monde étrange et les histoires embarrassantes ne manquent pas. Cependant, le fait qu’un hôpital japonais ait utilisé de l’eau destinée aux toilettes comme eau potable pendant 30 longues années a rebuté même ceux qui n’ont jamais eu recours à ses services.

Alors que l’Université d’Osaka au Japon poursuit son enquête sur cette affaire et sur la qualité de l’eau, le fait que les choses soient restées sans contrôle pendant trois décennies signifie qu’aucun risque pour la santé n’a encore été confirmé ou signalé.

 

Selon un rapport du Yomiuri Shimbun, l’hôpital, situé dans l’enceinte de l’université d’Osaka, a accidentellement utilisé de l’eau simplement traitée destinée aux toilettes comme eau potable pendant 30 ans. Après la révélation de l’incident le mois dernier, le chercheur de l’université d’Osaka et le vice-président de l’hôpital, Kazuhiko Nakatani, ont présenté leurs excuses lors d’une conférence de presse.

 

Selon les médias locaux, l’eau du puits alimentait 120 robinets, qui étaient utilisés pour boire, se laver les mains, se gargariser, etc. La défaillance du raccordement s’est produite lors de la construction de l’hôpital en 1993. C’est à ce moment-là que l’erreur de raccordement des tuyaux s’est produite.

 

Si une nouvelle station d’épuration n’avait pas été construite dans les locaux du centre médical, personne n’aurait signalé ou même remarqué le problème. Le problème de l’eau insalubre a été découvert lors de l’inspection d’un nouveau bâtiment.

 

À part l’hôpital, il a également été signalé que plus de 100 autres bâtiments du campus utilisent l’eau de puits simplement traitée. L’incident n’a pas été bien accueilli par les internautes, qui se sont étonnés qu’il soit passé inaperçu pendant si longtemps. « « Accident pendant trente ans ? « , s’est interrogé un utilisateur.

Avec Benin Web Tv

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire