Football : l’Iran accusé d’avoir fait jouer un homme dans son équipe féminine de football

 

La Fédération jordanienne de football (JFA) a accusé la gardienne de but de l’équipe féminine de football d’Iran d’être un homme. Zohreh Koudaei, 32 ans, a depuis répondu à la demande de la JFA de procéder à une « vérification du genre ».

Après le match, la JFA aurait contacté la Fédération asiatique de football (AFC) au sujet du sexe de Koudaei. L’allégation est survenue après que l’Iran a battu la Jordanie en Ouzbékistan le 25 septembre, pour se qualifier pour sa toute première Coupe d’Asie féminine. Koudaei a arrêté deux penalties lors de la victoire 4-2 aux tirs au but.

À lire aussi :
Un homme enceinte sa fille de 15 ans car il a peur qu’un autre homme profite d’elle

Dans une lettre datée du 5 novembre, la JFA a fait part de ses doutes quant à « l’éligibilité d’une joueuse participante » et a affirmé que l’équipe féminine iranienne « a des antécédents en matière de genre et de dopage. »

La JFA a demandé à l’AFC de « lancer une enquête transparente et claire menée par un panel d’experts médicaux indépendants afin d’examiner l’éligibilité de la joueuse en question et des autres membres de l’équipe. »

À lire aussi :
Bénin : un corps sans vie d'un homme découvert à Bembèrèkè

 

Le président de la JFA, le prince Ali bin al-Hussein, a répondu à la lettre dans un tweet samedi, qualifiant les allégations de « problème très grave si elles sont vraies ». Il a également demandé à l’AFC de « se réveiller ».

 

Un responsable de l’équipe iranienne a nié l’allégation de genre et a déclaré que l’équipe jordanienne cherchait une « excuse » pour avoir perdu le match. « Je vais poursuivre la fédération jordanienne », a déclaré Koudaei selon le journal turc Hurriyet. « Je suis une femme. C’est de l’intimidation de la part de la Jordanie », a-t-elle ajouté.

À lire aussi :
Togo/ Football : Emmanuel Adebayor aperçu dans un club togolais

Avec Nypost

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire