Insurance: Comprendre tous les types d’assurance et leurs avantages

Personne n’est à l’abri du sinistre. Un malheur peut survenir à tout moment et causer des dommages importants. C’est sur ce caractère imprévisible de la vie qu’est basé le principe des assurances. Les compagnies qui exercent dans le domaine portent assistance à leurs clients en cas de dommage. Cette assistance est généralement sous forme d’une indemnisation financière dont le montant dépend du préjudice.

L’assuré à son tour est soumis à des obligations de cotisations régulières pour maintenir sa police d’assurance. Le tout est régi par un contrat d’assurance dont les termes varient d’une compagnie à l’autre ou d’une police à l’autre.

Voici en bref ce qu’il faut connaître sur les assurances.

Quels sont les différents types d’assurance qui existent ?

Il existe en général deux types d’assurance selon le sujet. On distingue les assurances liées aux personnes physiques et les assurances liées aux biens. Bien avant même d’approfondir le sujet, il faut préciser qu’une seule personne physique peut souscrire aux deux types d’assurance à la fois.

 

Les assurances liées aux personnes physiques

C’est le type d’assurance qui porte sur l’intégrité physique d’une personne. L’humain étant très vulnérable, cette catégorie regroupe plusieurs autres types d’assurance. Il peut s’agir d’assurance maladie, d’assurance vie, d’assurance retraite ou encore d’assurance décès invalidité.

 

Assurance Maladie

C’est un type d’assurance qui porte sur le bien-être de l’assuré ou d’un groupe de personne (famille ou personnel). On parle dans ce cas d’assurance collective. Il peut s’agir dans les termes d’une prévention de risques portant sur tout type de malaise exigeant une consultation médicale. La prise en charge est assurée par l’assureur dans les limites des termes du contrat qui le lie à l’assuré. Il peut aussi s’agir d’une prise en charge partielle ou totale toujours selon les termes du contrat d’assurance.

 

Assurance retraite

Sur la base des cotisations faites par un travailleur durant ses années de service, il est payé mensuellement après son départ à la retraite. C’est une assurance à laquelle doit souscrire tout travailleur français qui exerce une activité commerciale ou artisanale. En France, c’est la Caisse nationale d’assurance vieillesse qui gère les paiements pour les salariés classiques à la retraite. Les retraites des autres corps de métiers sont gérées par des organismes dédiés.

 

Assurance Vie

Elle est constituée d’un dépôt de fonds auprès d’un organisme d’assurance quelconque. Les fonds constituent un capital qui peut générer des intérêts pour le compte de l’assuré ou d’une personne désignée. En cas de décès du souscripteur le contrat est rompu et l’argent est versé à un bénéficiaire légal. Mais le souscripteur lui-même peut aussi toucher à son assurance vie à tout moment. Il bénéficiera donc des intérêts générés sur son dépôt initial. Il est de nos jours utilisé comme un mode d’épargne pour financer des projets de tout genre. Les intérêts étant soumis à un régime de fiscalité très allégé.

 

Assurance décès invalidité

L’assurance décès individuelle n’est payée qu’après la mort du souscripteur. L’assureur paie généralement une rente aux bénéficiaires désignés. Le montant n’est débloqué que quand le souscripteur meurt avant une date donnée. Les termes du contrat précisent tous les détails nécessaires. Les souscripteurs de ce type d’assurance le font dans le but d’assurer une vie décente pour la famille ou les proches en cas de disparition brusque.

 

Mais l’assurance décès est aussi exigée par les banques lors d’une demande de prêt immobilier. En cas de décès de l’emprunteur, la compagnie d’assurance se charge du remboursement intégral du prêt. Il est dans ce cas désigné assurance décès invalidité car la garantie doit aussi couvrir les risques de perte de capacités physiques. Si le souscripteur n’est plus capable d’exercer une activité génératrice de revenus, son assureur se charge du règlement du prêt immobilier.

 

Il existe aussi des assurances invalidité individuelles. Le souscripteur perçoit dans ce cas un salaire mensuel de la part de l’assureur au cas où son invalidité partielle ou totale est constatée. Le bénéficiaire a l’avantage de ne pas payer d’impôts sur ces revenus.

 

Les assurances liées aux biens

Le propriétaire d’un ou plusieurs biens a la possibilité de souscrire à une police d’assurance pour les protéger d’éventuels dommages involontaires. Ces biens peuvent être mobiliers ou immobiliers. Les risques contre lesquels l’assureur peut offrir une garantie diffèrent les uns des autres. Qu’il s’agisse d’incendie, de catastrophe naturelle ou d’accident, il existe des polices d’assurance pour chaque risque possible. Et le propriétaire peut souscrire à toutes les offres proposées par sa compagnie dans un contrat unique. On parle dans ce cas d’assurance multirisque. Après un quelconque dommage, l’assuré est indemnisé à la hauteur du préjudice comme les termes du contrat le prévoient.

 

Toutes les assurances sont-elles obligatoires ?

L’assurance est généralement facultative mais peut être aussi obligatoire dans certains cas. On pense par exemple à l’assurance automobile qui est obligatoire pour les propriétaires d’engins. La route est un endroit à haut risque donc l’état s’assure qu’en cas d’accident, les victimes soient pris en charge.

 

Au rang des souscriptions obligatoires on peut aussi citer les assurances professionnelles qui portent sur les éventuels accidents de travail ou les dommages matériels. Dans le code du travail, l’employeur est tenu de protéger les membres de son entreprise contre les éventuels risques. L’employeur doit aussi assurer son patrimoine professionnel. Pour les locaux et le matériel de travail une disposition de la loi française l’exige pour protéger l’employeur des éventuels sinistres. L’assurance maladie est aussi obligatoire pour tous les travailleurs français tout comme l’assurance retraite qui finance leurs vieux jours.

 

Les assurances qui portent sur les biens matériels ou certains risques individuels (décès ou vie) non professionnels sont quant à eux facultatives.

 

Quels sont les avantages des assurances

Il va de soi que le fait de se faire assurer a plusieurs avantages. C’est une garantie de pouvoir gérer plusieurs risques. Une rente éducative pour la progéniture en cas de décès, une indemnisation en cas de sinistre ou un capital pour les projets importants? L’avantage de l’assurance peut prendre plusieurs formes en fonction du type de police et des termes du contrat mutuel.

 

Les contrats d’assurance contiennent notamment des articles liés aux droits et obligations de l’assuré et de l’assureur. Rassurez-vous de les comprendre et de les respecter au mieux pour bénéficier de tous les avantages possibles. N’hésitez pas à vous référer à des experts pour plus de détails.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire