Hamed Bakayoko/ Son message aux Ivoiriens avant sa mort


Video player

Le Premier ministre Hamed Bakayoko n’avait pas peur de la mort selon ses enfants. Mieux, le « Golden Boy » préparait sa sortie et voulait qu’on retienne quelque chose de précis de son passage sur la terre des hommes. Avant de mourir, voilà ce que Hamed Bakayoko voulait pour ses obsèques.

 

 

Hamed Bakayoko a passé un message à ses enfants. Dans leurs échanges, Hamed Bakayoko leur a dit exactement ce qu’il souhaitait qu’il soit dit et retenu de lui, lors de ses funérailles, si sa mort advenait. Son grand fils Tidiane Bakayoko, fort dans la douleur, l’a rappelé le 18 mars.

« Lors d’un échange avec lui, il nous dit qu’à ses funérailles, il souhaiterait qu’on dise à tous ses proches que Dieu nous l’avait prêté et Dieu a jugé bon de le reprendre », a révélé Tidiane Bakayoko qui se désole « qu’aucun d’entre nous ne pouvait imaginer que cela arriverait très vite ».

C’est dans cette droite ligne que les Ivoiriens ont rendu un vibrant hommage au Premier ministre Hamed Bakayoko. Toute la classe politique pleure un homme qui malgré l’adversité servait de trait d’union entre les chapelles politiques dans les moments de tensions.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire