Guinée-Incroyable / Une patiente violée par un médecin est décédée des complications

Une patiente est décédée après avoir été droguée et violée par un médecin dans un dispensaire du quartier Nta de la commune Matotto dans la banlieue de Conakry.

Une patiente de 25 ans nommée M’Mah Sylla est décédée après avoir été violée par un médecin de la clinique. La jeune fille a eu des douleurs abdominales et s’est rendue au centre de santé. Lorsqu’elle est arrivée sur les lieux, elle a été placée dans une chambre et un médecin de la clinique lui aurait donné à boire pour l’endormir.

À son réveil, la jeune femme s’est retrouvée nue et a estimé qu’elle avait été abusée sexuellement. Elle a fait face au médecin qui a nié les faits. Quelques semaines plus tard, après avoir effectué deux tests de grossesse dans la même clinique, la femme a remarqué qu’elle était enceinte.

À lire aussi :
Guinée : plusieurs morts dans l'effondrement d'une mine d'or
Guinée-Incroyable/ Une patiente, violée par des médecins, meurt de complications

Le médecin qui aurait nié le fait a utilisé son besoin de s’en occuper comme une excuse pour maintenir la grossesse. Mais elle a décidé d’avorter. Par conséquent, elle a été référée à un autre médecin, qui à son tour l’a violée. Il lui a dit qu’elle n’était pas enceinte, mais qu’elle avait un kyste.

Les deux médecins n’avaient aucune formation en chirurgie ou en gynécologie. Ils ont forcé la petite fille à se faire opérer sous prétexte que son kyste avait explosé et qu’elle risquait d’y mourir. En seulement 02 mois, elle a subi 5 opérations, mais aucune n’a réussi. Des complications ont suivi.

À lire aussi :
Sahara : Bourita remercie la Guinée pour son appui constant et ferme

 

Avec le soutien d’une ONG, elle sera évacuée vers la Tunisie.Malheureusement, elle est décédée après la septième opération le samedi 20 novembre 2021. Face à ce drame, le gouvernement guinéen a promis d’accélérer l’enquête et de faire payer les auteurs de leurs actes.

L’ONG et le père de la victime ont déposé plainte auprès de la police militaire. Cela a conduit à l’arrestation des médecins impliqués dans toutes ces opérations.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire