Guillaume Soro : « Je n’ai plus d’excuses pour abandonner le combat »

En Côte d’Ivoire, le cas de Guillaume Soro semble rester à part alors que le climat est à la réconciliation entre les grands acteurs de la politique ivoirienne. Pourtant, même exilé, Guillaume Soro fait savoir qu’il n’abandonnera pas le combat.

En juin dernier, Guillaume Soro a été condamné à perpétuité à Abidjan et fait toujours l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par la justice ivoirienne pour tentative d’atteinte à l’autorité de l’État.

À lire aussi :
Guillaume Soro : des armes retrouvées au siège de son mouvement politique

Cependant, l’ancien président de l’Assemblée nationale estime qu’il est obligé, au regard de la détermination de certains Ivoiriens qui n’arrêtent pas de lui manifester leur soutien et de croire encore au destin de GPS, de continuer le combat pour que règnent la paix et la démocratie en Côte d’Ivoire.

À lire aussi :
Guillaume Soro : « les ivoiriens festoieront le départ d’Alassane Ouattara », bientôt

Dans un message publié sur Twitter, on peut lire sa déclaration : “À tous ceux qui se battent encore avec résilience pour le GPS je dis merci du fond cœur! Prenez courage. Pour vous et à cause de vous, je n’ai plus d’excuses pour abandonner le combat pour la paix et la démocratie en Côte d’Ivoire”.

En définitive, si malgré la dissolution de son parti politique Génération et Peuples Solidaires(GPS), Guillaume Soro continue le combat, c’est parce qu’il a dit avoir remarqué que des personnes dont certaines ne le connaissent même pas continuent d’organiser des manifestations pour son compte et pour son parti avec leurs propres économies. À ceux-là, il a promis de rentrer au pays selon le plan de Dieu.

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Mots clés:

Laisser votre commentaire