Guillaume Soro à propos du vice-président : « Je n’ai pas adhéré au viol de la constitution… »


Video player

Guillaume Soro souhaite commenter la nomination du vice-président ivoirien Corne Diémoco Mellier. S’il avait reconnu ses qualités intérieures, il aurait regretté les circonstances dans lesquelles il a été nommé illégal et illégal. Pour Guillaume Soro, Ouattara reste inconstitutionnel.

Guillaume Sorow s’est dit heureux que son ancien chef de cabinet entre 2007 et 2010 ait été promu. Pendant de nombreuses années, le vice-président de la Côte d’Ivoire a également été son ministre. En lui, Solo n’a rien trouvé de mal. Mais en ce qui concerne les conditions de sa promotion au poste, il n’a dit que quelques mots. En effet, pour Solo, Koné Tiémoko devrait être désigné candidat du RHDP pour 2020. pour éviter la crise postélectorale de l’époque.

Pour Soro, il aura plus de légitimité, tandis que Ouattara agira sous une constitution qui interdit plus de deux présidences. « Politiquement, vous connaissez tous ma position sur le troisième mandat de M. Ouattara. Pour moi, c’est une question fondamentale. Je n’insiste pas sur une violation de la Constitution, notre loi fondamentale », a déclaré Guillaume Soro en évaluant la nomination de Koné Tiémoko Meyliet.

Donc Guillaume Solo est différent. Il a poursuivi en accusant Alassane Ouattara d’avoir violé la constitution ivoirienne en se présentant pour un troisième mandat. La date limite a finalement tendu la relation entre les deux. Guillaume Soro a rejoint le Conseil national de transition avec l’opposition. Mais une lutte de pouvoir a détruit le bloc politique sans vie.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Guillaume Soro à propos du vice-président : « Je n’ai pas adhéré au viol de la constitution… » Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire