Guerre en Ukraine: l’ONU crée une commission d’enquête


Video player

Une enquête pour crimes de guerre a été ouverte sur l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Une décision prise après qu’un nombre sans précédent de pays ont soutenu cette action et que Boris Johnson a qualifié l’intervention militaire d'”odieuse”.

Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies a condamné les violations présumées des droits de l’homme commises par la Russie dans le cadre de son invasion de l’Ukraine. L’organe a décidé de mettre en place une commission chargée d’enquêter sur ces violations, y compris sur d’éventuels crimes de guerre.

D’après Daily Mail, Karim Khan, le procureur en chef de la Cour pénale internationale (CPI), a déclaré qu’il commencerait à travailler “aussi rapidement que possible” pour rechercher d’éventuels crimes contre l’humanité ou génocide commis en Ukraine.

Trente-deux des 47 membres du Conseil ont voté en faveur de la mise en place d’une enquête au plus haut niveau possible, afin de tenir les auteurs de ces violations pour responsables. Cela fera gagner plusieurs mois à la procédure car il permet à Khan de ne pas avoir à demander l’approbation de la Cour de La Haye.

 

Condamnation des actions de la Russie

La commission a été créée pour une période initiale d’un an. Elle est chargée de produire un rapport au début de l’année 2023 et travaillera aux côtés d’une importante équipe des Nations unies pour les droits de l’Ukraine, qui compte 60 membres.

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a salué la démarche de l’organe de l’ONU, ajoutant que les preuves seront “documentées et utilisées dans les tribunaux internationaux”. Les États-Unis ont qualifié le résultat de “condamnation puissante des actions de la Russie”.

Les responsables britanniques ont déclaré que d’autres sanctions allaient être prises, contre des oligarques, des membres du conseil de sécurité nationale russe et des banques, et qu’ils pensaient que le choc économique des mesures prises était plus important que ce à quoi Poutine s’attendait.

La Cour pénale internationale de La Haye a déjà commencé à enquêter sur d’éventuels crimes de guerre en Ukraine, où des centaines de civils ont été tués et plus de 1,2 million ont fui le pays depuis que la Russie a lancé son invasion il y a un peu plus d’une semaine.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire