Ghana : « L’ambassadeur de France a fait plus pour notre industrie des arts créatifs que les fonctionnaires de l’État », peste Guru


Video player

L’artiste ghanéen Guru, a avoué à l’ambassadrice de France au Ghana, Anne Sophie, que la contribution extérieure dont bénéficie l’industrie des arts créatifs du Ghana l’emporte sur les efforts de ceux qui sont mandatés pour assurer la prospérité du secteur.

« L’ambassadrice de France a fait plus pour notre industrie des arts créatifs que les personnes payées avec nos impôts pour occuper ce poste », a-t-il écrit dans un tweet le 24 avril.

Selon lui, les autorités de l’État ont veillé à ce que toute la documentation nécessaire soit fournie pour que l’événement : « Concert Accra In Paris » se produise. L’insuffisance de leur soutien aux arts créatifs ne peut être excusée selon la star ghanéenne.

« Oubliez qu’ils se défendent en disant qu’ils ont donné des pièces justificatives. Est-ce que ce sont les pièces justificatives qui ont dégagé un budget pour l’organiser ? Grande honte », fulmine-t-il.

Ses commentaires sont orientés vers la première édition du « concert Accra In Paris » pendant le week-end. Le concert a été honoré par Sarkodie, Stonebwoy, KwabenaKwabena, Fameye et une foule d’autres musiciens du Ghana et de France.

L’événement a été défendu par Anne Sophie qui, avant le programme, l’a décrit comme une structure révolutionnaire qui créera d’énormes avantages pour les deux pays et ses habitants.

S’exprimant lors d’un événement le mercredi 20 avril à Accra, Anne Sophie a souligné que la tenue du « Concert Accra In Paris » est prête à donner aux jeunes ghanéens les moyens de développer la culture ghanéenne en leur donnant des possibilités d’exposer leurs talents au monde.

« Je crée des pistes bénéfiques pour les personnes de l’espace créatif, les humanitaires, les patriotes socio-économiques afin de mieux dynamiser leurs créations afin qu’elles puissent les poursuivre pour une progression durable », s’est-elle expliquée.

« Ceux-ci, à leur tour, réduiront considérablement la pauvreté, la dépendance à l’égard du gouvernement pour l’emploi, les licenciements, le gaspillage des talents créatifs et, dans la même mesure, contribueront à lutter contre les vices sociaux », a-t-elle ajouté.

Pour rappel, depuis septembre 2018, Anne Sophie est ambassadrice de la France au Ghana.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire