Depuis la prison civile de Lomé, le journaliste Germain Ayivi demande la clémence de Faure Gnassingbé


Video player

Ecroué depuis le 16 avril dernier à la prison de civile pour un délit correctionnel, le directeur de publication du journal le Perroquet, Fioklou-Toulan Germain Ayivi vient de réagir à travers une récente parution de son journal. Derrière les barreaux pour un délit correctionnel, le journaliste implore la clémence du président Faure Gnassingbé.

 

Fioklou-Toulan Germain Ayivi, le DP de l’hebdomadaire le Perroquet est en prison depuis deux semaines pour un délit correctionnel. Cette situation étant insupportable pour lui, le journaliste a fini par craquer et demande aux autorités de se pencher sur son cas. Il demande une faveur et implore donc la sympathie de Faure Gnassingbé. Il supplie le ministre en charge de la justice, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) et les organisations de presse à plaider son cas.

Lire aussi : Togo : Togocom convoque l’ARCEP devant la Cour Suprême

« Je voudrais humblement sans rentrer dans le fond de l’affaire, demander un sincère pardon au Chef de l’Etat, son Excellence M. Faure Essozimna Gnassingbé et à toutes les instances dirigeantes du pays. Je passe par la même occasion pour interpeller le Ministre de la Justice et les membres de la Haute Autorité  de l’Audio-visuel et de la Communication (HAAC) à plaider mon cas. J’envoie le même message à l’endroit de ses associations de presse », peut-on lire dans la parution de jeudi du Perroquet.

Lire aussi : Vaccin Anti covid-19 : Le Togo reçoit 200 000 doses de Sinovac

Comme le rapporte nos confrères de Togo Breaking News, le DP de l’hebdomadaire a demandé également pardon à toute personne qu’il aurait offensée dans l’exercice de sa fonction de journaliste. Rappelons que Germain Ayivi a été convoqué au SCRIC lundi 12 avril dernier. Il a été accusé de « Tentative de troubles à l’ordre public aggravé », après son audition.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire