France: Le ministre de l’Environnement démissionne et s’attaque aux médias


Video player

Le ministre français de l’Environnement, a démissionné mardi, quelques jours après avoir été accusé de dépenses extravagantes, notamment de dîners de luxe alors qu’il était président du Parlement.

Une semaine après les révélations de Mediapart sur ses dîners à l’Hôtel de Lassay aux frais du contribuable notamment, le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy a fini par démissionner, mardi, du gouvernement. Selon les médias français, il aurait invité des amis à des repas opulents, accompagnés de homard et de grands vins.

Le président de la République, Emmanuel Macron, a indiqué avoir accepté la démission du numéro 2 du gouvernement, soulignant qu’il s’agissait “d’une décision personnelle” de son ministre “pour qu’il puisse se défendre pleinement et librement”.

Décriant le “lynchage des médias” tout en annonçant sa démission, Rugy s’en prend à Mediapart, qui a publié à plusieurs reprises des articles qui ont ébranlé l’élite française depuis sa création en 2008. Il a déclaré avoir déposé plainte contre la publication de gauche pour “diffamation”, l’accusant d’un désir “de nuire, de diffamer et de détruire.”

 

« Les attaques et les lynchages médiatiques dirigés contre ma famille m’obligent à prendre le recul nécessaire”, a déclaré De Rugy, qui occupait également le poste de ministre d’État, faisant de lui le numéro deux du gouvernement après le Premier ministre Edouard Philippe.

« L’effort requis pour défendre mon nom signifie que je ne suis pas en mesure de mener à bien ma mission avec sérénité et efficacité. J’ai présenté ma démission au Premier ministre ce matin”, a-t-il ajouté.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire