...

France : La déclaration de patrimoine de Marine Le Pen


Video player

Voici ce que contient la déclaration de patrimoine de Marine Le Pen, candidate du Front national à l’élection présidentielle, publiée pour la première fois par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), le 22 mars :

1. Les immeubles bâtis et non bâtis.
Un bien de 120 m² dans le Morbihan, indivisible (28,5 % soit une valeur déclarée de 67 852 euros pour un total d’un peu moins de 240 000 euros), acquis par donation en 1998.
Un bien de 382 m² dans les Hauts-de-Seine, indivisible (20,5 % soit une valeur déclarée de 194 861 euros pour un total d’un peu moins de 1 million d’euros), acquisition en 2012.

2. Les parts de société civile immobilière (SCI).
Une première SCI (pour une maison de 633 m² dans les Hauts-de-Seine) dont elle détient 12,5 % des parts soit 321 500 euros pour un total d’environ 2,5 millions d’euros.
Une deuxième SCI (maison de 120 m² dans les Pyrénées-Orientales) dont elle détient 50 % des parts, soit 36 619 euros pour un total d’environ 73 000 euros.

3. Les autres valeurs non cotées en Bourse.
Néant.

4. Les instruments financiers.
Néant.

5. Les assurances-vie.
Néant.

6. Les comptes bancaires courants et les produits d’épargne.
HSBC : 5 201,41 euros.
Société générale BFM (prénom et nom du cotitulaire masqué) : 518,26 euros.
Société générale : 3 623 134 euros – 3 610 000 euros (prêt Cotelec présidentielle), soit 13 134,62 euros.

7. Les biens mobiliers divers, lorsque leur valeur unitaire est égale ou supérieure à 10 000 euros.
Néant.
8. Les véhicules à moteur.
Néant.

9. Les fonds de commerce, clientèles, charges et offices.
Néant.

10. Les espèces et les autres biens, dont les comptes courants de société ou stock-options d’une valeur supérieure ou égale à 10 000 euros.
Néant.

11. Les biens mobiliers, immobiliers et comptes détenus à l’étranger.
Néant.

12. Le passif.
Cotelec : 2 000 000 euros (prêt pour la présidentielle, août 2016), 1 805 000 euros à rembourser.
Cotelec : 4 000 000 euros (prêt pour la présidentielle, 31 décembre 2016), 3 600 000 euros à rembourser.
Société générale : 15 000 euros (prêt à la consommation), 3 514,26 euros à rembourser.

→ A LIRE AUSSI : Penelope Fillon face aux enquêteurs : « Je n’ai jamais eu de prétentions salariales »

→ A LIRE AUSSI : Attaque à Orly : deux hommes mis en examen par les juges antiterroristes

→ A LIRE AUSSI : Le poutinisme, ce spectre qui hante l’Europe

  👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉 Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement
--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire