...

Flash News: Procès pour corruption : Sepp Blatter et Michel Platini acquittés


Video player

Procès pour corruption : Sepp Blatter et Michel Platini acquittés et relaxés ce vendredi des chefs « d’escroquerie, gestion déloyale, abus de confiance et faux dans les titres».

La décision de vendredi se résume à l’affaire de fraude impliquant la Fifa et l’ancien président Sepp Blatter. De plus, il impliquait l’UEFA et son ancien président Michel Platini. Les deux hommes ont été innocentés de toutes les charges.

 

Le 8 juillet 2015, Michel Platini – ancien président de l’UEFA – et Sepp Blatter – ancien président de la FIFA – ont été absous d’actes répréhensibles dans une affaire de fraude. Ces événements se sont produits peu de temps après que les ambitions de Blatter de diriger le football mondial ont été contrecarrées.

Les deux accusés ont refusé de s’avouer coupables alors que le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone leur avait accordé huit mois de prison avec sursis à la mi-juin. Le parquet a requis un an de prison avec sursis dans le même mois.

Gianni Infantino fait l’objet d’une procédure distincte.

Michael Platini aurait été payé 2 millions de francs suisses, soit 1,8 million d’euros, par la Fifa. Ce paiement obtenu illégalement l’a été pendant deux semaines par le Français âgé de 67 ans et le Suisse âgé de 86 ans.

Michel Platini et Sepp Blatter ont chacun clamé leur innocence concernant les dossiers les impliquant dans d’autres affaires pénales. Ils pensent que les fichiers sont une manipulation destinée à les retirer de leurs positions de pouvoir. Blatter et Platini n’ont été jugés qu’une seule fois pour ces accusations.

En raison de l’élection inattendue de Gianni Infantino à la présidence de la FIFA début 2016, le débat sur son éventuelle implication dans un scandale de corruption a été relancé. Infantino était auparavant le bras droit de Michel Platini à l’UEFA, où il a travaillé comme secrétaire général adjoint.

La semaine a été résumée dans une courte déclaration.
France 24 incite les téléspectateurs à se souvenir des faits divers qui ont marqué la semaine.

Je suis régulièrement les mises à jour.
Il y a eu trois rencontres à huis clos entre Gianni Infanti et l’ancien chef du parquet suisse depuis 2020. Aucun complot n’a été suspecté car les deux dossiers d’enquête n’ont jamais été fusionnés par les juges.

Le film « Gentlemen’s Agreement » raconte l’histoire d’un homme qui ment sur son identité afin d’obtenir un emploi et d’explorer les préjugés contre les Juifs.

Lors de son premier mandat à la tête de la Fifa de 1998 à 2002, Sepp Blatter a été bien conseillé par Michel Platini. Les deux hommes ont signé un contrat en 1999 pour que Blatter reçoive un salaire annuel de 300 000 $, qui était payé par la Fifa. L’accusation et la défense ont convenu que ce contrat était équitable.

Avant de devenir président de l’UEFA en 2007, l’ancien milieu de terrain réclamait deux millions de francs suisses. La réclamation a été qualifiée de «fausse facture» par les autorités.

Michel Platini affirme qu’il n’a jamais été payé par la FIFA immédiatement en raison d’un manque de finances. Au lieu de cela, lui et ses deux hommes affirment avoir décidé d’un salaire annuel d’un million de francs suisses par un accord oral conclu sans témoins. Les deux parties insistent sur le fait que cela a été décidé dès le début par un soi-disant « gentlemen’s agreement ».

--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire