En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Finale Côte d’Ivoire – Nigeria / CAN 2023 : le lien pour suivre le match en direct !



Adversaires en phase de groupe, le Nigeria et la Côte d’Ivoire s’affrontent ce dimanche soir en finale de la CAN 2023. Qui succédera au Sénégal ? La Coupe d’Afrique des Nations reprend en Côte d’Ivoire, du 13 janvier au 11 février 2024, deux ans après que l’Egypte de Mo Salah ait sacré la sélection de Sadio Mané tombé en finale.

Le peloton s’annonce serré cette année. Parmi les deux derniers finalistes de l’édition 2022, qui semblent encore armés pour s’imposer, le Maroc du demi-finaliste de la Coupe du monde du Qatar Walid Regragui sera également l’équipe à battre.

Ce qu’il faut savoir sur cette Finale de la CAN 2023

Finale Côte d'Ivoire - Nigeria / CAN 2023 : le lien pour suivre le match en direct !

  • Le Nigeria et la Côte d’Ivoire s’affrontent pour la 2e fois lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2023, après la victoire 1-0 des Super Eagles en phase de groupes. Les Éléphants ne les ont plus battus à la CAN depuis l’édition 2008 en phase de groupes (victoire 1-0).
  • Le Nigeria et la Côte d’Ivoire se rencontrent pour la 8e fois à la Coupe d’Afrique des Nations (3 victoires pour le Nigeria, 2 pour la Côte d’Ivoire et 2 nuls). Les Super Eagles ont croisé la route des Éléphants lors des 3 éditions de la CAN qu’ils ont remportées (nul en phase de groupes en 1980, victoire nigériane 4-2 aux tirs au but après un nul 2-2 en demi-finale en 1994, succès nigérian 2-1 en quart de finale en 2013).
  • Après sa victoire 1-0 face à la Côte d’Ivoire en phase de groupes, le Nigeria peut battre 2 fois la même nation lors d’une même édition de la Coupe d’Afrique des Nations pour la 1re fois depuis 2006, lorsqu’il avait battu le Sénégal en phase de groupes et en match pour la 3e place.
  • La Côte d’Ivoire est le 1er pays hôte à atteindre la finale de la Coupe d’Afrique des Nations depuis l’Égypte en 2006 – les Pharaons avaient alors remporté la finale aux tirs au but contre la Côte d’Ivoire après un nul 0-0. Sur les 6 derniers pays hôtes à atteindre la finale, 5 ont gagné le tournoi, l’exception étant le Nigeria en 2000 (match nul 2-2 face au Cameroun, perdu 4-3 aux tirs au but).
  • Le Nigeria dispute sa 8e finale de Coupe d’Afrique des Nations, seuls l’Égypte et le Ghana (9 chacun) en ont disputé plus (hors groupes finaux). Les Super Eagles ont remporté 2 de leurs 3 dernières finales (1994 et 2013, défaite aux tirs au but en 2000) après avoir perdu leurs 3 précédentes (1984, 1988 et 1990).

Les 4 dernières finales de la Coupe d’Afrique des Nations de la Côte d’Ivoire se sont toutes terminées aux tirs au but après un match nul et vierge. Les Éléphants ont remporté 2 de ces séances (1992 et 2015, toutes 2 face au Ghana) et en a perdu 2 (2006 face à l’Égypte et 2012 contre la Zambie).

  • La Côte d’Ivoire a remporté 17 de ses 18 derniers matches de la Coupe d’Afrique des Nations après avoir inscrit le 1er but (1 nul) – sa dernière défaite de ce type remonte au quart de finale de l’édition 2010 contre l’Algérie, perdu 3-2. Lorsqu’il ouvre le score, le Nigeria est quant à lui invaincu depuis 22 matches à la CAN (19 succès, 3 nuls) et un revers 3-1 contre l’Égypte en 2010.
  • Les 2 scores les plus fréquents en finale de Coupe d’Afrique des Nations sont 1-0 (8 fois) et 0-0 (7 fois). Depuis 2002, 9 des 11 finales se sont terminées sur l’un de ces scores, les deux autres étant les victoires 2-1 de la Tunisie en 2004 et du Cameroun en 2017.
  • Depuis la dernière fois qu’il a encaissé 3 buts lors d’un match de la Coupe d’Afrique des Nations (1-3 contre l’Égypte en 2010), le Nigeria n’a concédé que 16 buts en 28 matchs à la CAN (0.57 par match). Seuls 8 de ces 16 buts ont été inscrits dans le jeu, dont un seul lors de cette édition.
  • William Troost-Ekong a marqué 4 de ses 5 tirs cadrés à la Coupe d’Afrique des Nations avec le Nigeria, convertissant 2 penalties lors de cette édition. Il est l’un des 4 Nigérians à avoir marqué 2 penalties hors tirs au but lors d’une même édition, avec Samuel Ojebode (1976), Jay-Jay Okocha (2004) et Victor Moses (2013). Le dernier penalty inscrit lors d’une finale de CAN remonte à 1988 (Emmanuel Kundé pour le Cameroun contre le Nigeria).
  • Les 6 buts de la Côte d’Ivoire à la Coupe d’Afrique des Nations 2023 ont été marqués par des joueurs différents (Fofana, Krasso, Kessié, Adingra, Diakité et Haller). La dernière fois que les Éléphants ont compté plus de buteurs au cours d’une même édition à la CAN, c’était en 2008 (8).
  • L’attaquant du Nigeria Victor Osimhen a effectué 24 tirs lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2023, mais n’a marqué qu’un seul but jusqu’à présent (taux de conversion de 4 %). Depuis 2010, les seuls joueurs à avoir tenté plus de tirs lors d’une même édition de la CAN sont le Ghanéen Asamoah Gyan (25 tirs, 1 but en 2013) et le Camerounais Vincent Aboubakar (31 tirs, 8 buts en 2021).
  • Le joueur de la Côte d’Ivoire Evan Ndicka a réussi 367 passes lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2023, un record pour un joueur lors d’une même édition depuis 2010. Sur la période, le record de passes réussies par un joueur en finale de la CAN est de 81 pour Kalidou Koulibaly avec le Sénégal en 2021 contre l’Égypte.
  • Le joueur du Nigeria Ola Aina a délivré 7 dernières passes avant un tir pour son partenaire Victor Osimhen lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2023. C’est le plus haut total d’un coéquipier pour un autre lors d’une même édition de la CAN depuis 2013 – Charles Kaboré avait délivré 9 dernières passes avant un tir pour Aristide Bancé avec le Burkina Faso.

Le lieu de diffusion du match de CAN 2023 en direct

Le match Nigeria – Côte d’Ivoire sera diffusé en direct sur la chaîne beIN Sports 1.

LIRE AUSSICAN 2023 : cet ancien international livre les indices sur le gagnant de la coupe !

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !