Actualités

Un des fils du président équato-guinéen condamné au Royaume-Uni

Un des fils du president equato guineen condamne au Royaume Uni doingbuzz

Mauvaise nouvelle pour la famille Teodoro Obiang. Teodoro Nguema Obiang Mangue, le fils du président équato-guinéen condamné aux Royaume-Uni pour corruption.

Le fils du président équato-guinéen est désormais perso non grata au Royaume-Uni. Accusé de détournement de fonds publics et utilisation de pots-de-vin, il lui est interdit d’entrer sur le territoire britannique. Selon les informations,  son compte bancaire sera également gelé.

Teodorin Obiang Mangue, vice-président de Guinée équatoriale et fils du président, a été sanctionné par Londres notamment pour le « détournement de fonds publics » et des pots-de-vin lui ayant permis de financer un train de vie somptueux.

À lire aussi :   Royaume-Uni : le gouvernement veut augmenter la peine de prison des migrants

Il aurait consacré plus de 500 millions de dollars à l’acquisition de résidences de luxe à travers le monde, d’un jet privé, de voitures et d’objets de collection liés au chanteur Michael Jackson (un gant du chanteur recouvert de cristal d’une valeur de 275 000 dollars).

Les sanctions ont été prises dans le cadre d’un régime de sanctions anticorruption qui avait déjà permis de punir en avril 22 individus de six pays différents, dont la Russie.  « Les mesures que nous avons prises aujourd’hui ciblent des individus qui se sont enrichis aux dépens de leurs citoyens », a déclaré jeudi le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, dans une note.

À lire aussi :   Afghanistan : le Royaume-Uni envisage d'évacuer des animaux de Kaboul

Dans un communiqué rendu public samedi par les autorités équato-guinéennes, la Guinée équatoriale a exigé la levée des sanctions « unilatérales et illégales » imposées pour des faits de corruption par le Royaume-Uni contre le fils du président de ce pays d’Afrique centrale.

« Les sanctions sans fondement imposées par le gouvernement britannique trouvent leur justification dans les manipulations, les mensonges (…) que promeuvent certaines organisations non gouvernementales contre la bonne image de la Guinée équatoriale », indique le communiqué, qui évoque des sanctions « unilatérales et illégales ».

« Le vice-président n’a réalisé aucun investissement au Royaume-Uni », ont poursuivi les autorités équato-guinéennes.

À lire aussi :   Malawi : En raison d’une mauvaise connexion internet, le président se rend au Royaume-Uni pour assister à une conférence virtuelle

 

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire