Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Eustache AGBOTON, le Coordinateur du Mois de La Culture Béninoise au Togo répond aux questions de Fleur
15/10/2018 à 11h27 par La redaction

Prévu du 5 au 28 Octobre 2018, le Mois de la Culture Béninoise bat actuellement son plein à Lomé à travers différentes activités. Pour mieux s'enquérir des raisons et des objectifs de cet événement, nous avons interviewé pour vous M. Eustache Agboton qui en est le Coordinateur

Fleur: Bonjour, nous savons que vous êtes un membre de l'organisation du mois de la Culture Béninoise à Lomé mais presentez encore plus à nos lecteurs.

Eustache: Je m'appelle Eustache Agboton, journaliste spécialiste de Culture et Développement et Manager de l'Agence Panafricaine d'Ingénierie Culturelle qui est co-organisatrice du Mois de la Culture Béninoise à Lomé, avec l'Agence DEKart dirigée par Emmanuel TOMETIN.

Fleur: Quel est le but de l'organisation du mois de la culture Beninoise au Togo?

Eustache: Vous le savez bien, le Bénin entretient avec le Togo en particulier et avec la plupart des pays de la sous-région ou d’ailleurs, de bonnes relations de coopération sur plusieurs plans. Pour nous, une telle initiative vient d’une part célébrer ce fait, mais également mettre en avant les potentiels culturels et artistiques des deux pays. La forte communauté béninoise au Togo et de Togolais au Bénin, les similitudes culturelles entre les deux pays et d’autres facteurs ont permis de mettre en place ce projet que nous avons intitulé Mois de la Culture Béninoise à Lomé. Il s’agit en réalité d’un prétexte pour promouvoir le dialogue interculturel entre les deux peuples tout en mettant en place un circuit de promotion et d’échanges artistiques entre le Bénin le Togo. Tout ceci permettra, nous en sommes convaincus, à favoriser le brassage culturel comme vous l’avez si bien noté.

Fleur: Depuis le début de la semaine; les activités vont bon train. Quelles sont déja vos appreciations?

Eustache: Les activités ont effectivement démarré le vendredi 05 octobre avec le vernissage de l'exposition collective Bénin-Togo à l'Institut français du Togo. Le samedi 06 octobre, nous avons tenu une conférence pour réfléchir sur la place de la culture dans les relations entre le Bénin et le Togo. Le samedi 13 octobre, nous avons eu une rencontre littéraire avec l'auteur béninois Habib Dakpogan autour de son recueil de nouvelles, ETHA CONTEST. Et dans la soirée un spectacle de danses intitulé Wouetche ou le Bénin en Transe donné par la Troupe 3L Ifêdé. Dans l'ensemble, nous pensons que les objectifs sont atteints vu que nous avons jusque là exécuté les activités prévues.

Fleur: Quelles sont les difficiltés que vous rencontrez en tant qu'organisateur sur le terrain?

Eustache: Les difficultés sont celles liées à toutes organisations de ce genre. Mais nous nous y étions préparés et avons toujours pris le soin de ne pas perdre les objectifs de vue. De ce fait, nous avons pu y faire face quand elles se sont présentées.

Fleur: La suite du programme peut on la connaître?

Eustache: Cette semaine, nous avons programmé la projection du film "Le voyage des oubliés" du réalisateur béninois Senami Kpetehogbe, qui sera présent pour une séance de débat avec le public. Ce sera le jeudi 18 septembre à partir de 19h à l'Ecole Supérieure des Études Cinématographiques (ESEC) à Djidjole. Le lendemain, vendredi 19 octobre, il est prévu à l'Espace culturel LEVEL (ex FilBleu), une représentation de pièce théâtrale 7 milliards de voisins par la Compagnie Théâtre Au Compteur.
Pour le dernier week-end, il est prévu un concert de musique avec trois artistes à savoir Richard Flash et Kalamoulaï du Bénin et Sitara Klody du Togo. Ce sera le samedi 27 octobre à partir de 20h 30 à l'Institut français du Togo suivi d'une soirée discothèque animée par un DJ du Bénin et un DJ du Togo qui proposerons essentiellement de la musique de ces deux pays.

Fleur: L'administration béninoise a t-elle contribué pour la tenue effective de cet evenement?

Eustache: Oui, les autorités des deux pays sont informées et essaient de leur mieux de nous conseiller et de nous orienter.

Fleur: Vous avez parlé précédemment d'un concert géant. Parlez nous en un peu.

Eustache: Oui, nous avons pensé qu'un concert de musique était l'activité qui pouvait permettre le brassage dont nous parlons. Comme mentionné, on a prévu une scène avec les artistes béninois Richard Flash et Kalamoulaï aux côtés de la Togolaise Sitara Klody à l'Institut français du Togo en collaboration avec l'Association des Managers Culturels Actifs du Bénin (AMACAB). Les trois partageront donc la scène, pour prouver, à travers la musique, que chaque forme de création contient le germe d'une rencontre, d'un dialogue, d'une célébration, finalement d'une intégration. C'est d'ailleurs pourquoi nous parlons de Concert de l'intégration.

Fleur: Un mot à l'endroit de la culture Beninoise et Togolaise?

Eustache: Je pense que nos cultures respectives sont riches. Et que nous devons les célébrer.

Fleur: La culture béninoise est-elle appréciée au Togo à votre avis? Et dans le sens inverse?

Eustache: Oui, nos peuples s'acceptent car ils partagent aussi beaucoup de choses.

Fleur: Serez-vous prêts à accueillir à votre tour un mois de la culture togolaise au au Bénin?

Eustache: Je réponds toujours oui à cette question et c'est sincère. Et nous restons disponibles à toute initiative allant dans ce sens.

Fleur: Mot de Fin?

Eustache: C'est un moment de fête. Et nous invitons tout le monde à nous rejoindre pour cette célébration de la culture entre le Bénin et le Togo. Merci à tous les partenaires qui ont cru en nous et accepté d'accompagner l'initiative. Cela nous honore et les honore aussi.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

La voiture magnifique à trois roues du milliardaire sénégalais Mo Gates (Vidéo)

25/11/2020

La voiture...

Le jeune entrepreneur sénégalais Mo Gates vivant...
Meghan Markle: l'épouse du prince Harry fait de tristes révélations

25/11/2020

Meghan Markle:...

Nul n'est à l'abri du danger. Meghan Markle aussi a...
Côte d’Ivoire : Vers un retour de Laurent Gbagbo

25/11/2020

Côte d’Ivoire :...

Alors qu’il avait quitté le pays depuis...
La réaction de El Hadji Diouf à la disparition de Diego Maradona

25/11/2020

La réaction...

El Hadji Diouf a rendu un vibrant...
La nouvelle femme d’Omaro n’a pas froid aux yeux (Photos 05)

25/11/2020

La nouvelle...

Tout fraîchement devenue Mme Guèye, Ayo Baldé...
Traque des criminels de la famille sénégalaise tuée dans un incendie à Denver: La récompense passe à 50 000 dollars

25/11/2020

Traque des...

Le Council of american-islam relations vient d'annoncer...
Le sifflet togolais à l'honneur sur le continent ce weekend

25/11/2020

Le sifflet...

Arbitrage/ le sifflet togolais à l'honneur sur...
Deux africains parmi les nominés.

25/11/2020

Deux africains...

Football/ FIFA THE BEST: deux africains parmi...
Les U 20 togolais s'envolent pour Maroc.

25/11/2020

Les U...

Préparatifs tournoi UFOA-B: les U20 togolais s'envolent...
La légende du foot Diego Maradona est mort !

25/11/2020

La légende...

Âgé de 60 ans Diego Armando Maradona...
Ahmad Ahmad depose un recours à TAS

25/11/2020

Ahmad Ahmad...

CAF/ Ahmad Ahmad dépose un recours à...
Sénégal : Deux homosexuels surpris en pleins ébats dans la Grande mosquée de Dakar

25/11/2020

Sénégal :...

Un autre fait plus que  grave lié...
10 choses à savoir sur Elon Musk

25/11/2020

10 choses...

Aujourd'hui sans nul doute, Elon Musk est...
Guillaume Soro à Alassane Ouattara: «ta chute est arrivée »

25/11/2020

Guillaume Soro...

Réfugié sur le sol français depuis le...
torture_activiste

25/11/2020

Côte d’Ivoire...

Le cyber-activiste pro-Gbagbo Serge Koffi dit Le...
FIFA-The Best : Sadio Mané nommé pour le titre de meilleur joueur

25/11/2020

FIFA-The Best...

Le 17 décembre prochain, le nom du...
Sénégal : Un voleur grièvement torturé dans une terrasse (Video)

25/11/2020

Sénégal :...

La scène s’est déroulée à Dakar. Un...
Russie : Vladimir Poutine gravement malade ?

25/11/2020

Russie :...

  Le président russe Vladimir Poutine est-il...
Bloomberg : Elon Musk devient le deuxième homme le plus riche au monde.

25/11/2020

Bloomberg : Elon...

L’entrepreneur sud-africain naturalisé canadien Elon Musk est devenu...
Libéria : Le président  George Weah ne briguera pas un 3e mandat

25/11/2020

Libéria :...

Si cette année, certains présidents africains ont...

Prévu du 5 au 28 Octobre 2018, le Mois de la Culture Béninoise bat actuellement son plein à Lomé à travers différentes activités. Pour mieux s'enquérir des raisons et des objectifs de cet événement, nous avons interviewé pour vous M. Eustache Agboton qui en est le Coordinateur

Fleur: Bonjour, nous savons que vous êtes un membre de l'organisation du mois de la Culture Béninoise à Lomé mais presentez encore plus à nos lecteurs.

Eustache: Je m'appelle Eustache Agboton, journaliste spécialiste de Culture et Développement et Manager de l'Agence Panafricaine d'Ingénierie Culturelle qui est co-organisatrice du Mois de la Culture Béninoise à Lomé, avec l'Agence DEKart dirigée par Emmanuel TOMETIN.

Fleur: Quel est le but de l'organisation du mois de la culture Beninoise au Togo?

Eustache: Vous le savez bien, le Bénin entretient avec le Togo en particulier et avec la plupart des pays de la sous-région ou d’ailleurs, de bonnes relations de coopération sur plusieurs plans. Pour nous, une telle initiative vient d’une part célébrer ce fait, mais également mettre en avant les potentiels culturels et artistiques des deux pays. La forte communauté béninoise au Togo et de Togolais au Bénin, les similitudes culturelles entre les deux pays et d’autres facteurs ont permis de mettre en place ce projet que nous avons intitulé Mois de la Culture Béninoise à Lomé. Il s’agit en réalité d’un prétexte pour promouvoir le dialogue interculturel entre les deux peuples tout en mettant en place un circuit de promotion et d’échanges artistiques entre le Bénin le Togo. Tout ceci permettra, nous en sommes convaincus, à favoriser le brassage culturel comme vous l’avez si bien noté.

Fleur: Depuis le début de la semaine; les activités vont bon train. Quelles sont déja vos appreciations?

Eustache: Les activités ont effectivement démarré le vendredi 05 octobre avec le vernissage de l'exposition collective Bénin-Togo à l'Institut français du Togo. Le samedi 06 octobre, nous avons tenu une conférence pour réfléchir sur la place de la culture dans les relations entre le Bénin et le Togo. Le samedi 13 octobre, nous avons eu une rencontre littéraire avec l'auteur béninois Habib Dakpogan autour de son recueil de nouvelles, ETHA CONTEST. Et dans la soirée un spectacle de danses intitulé Wouetche ou le Bénin en Transe donné par la Troupe 3L Ifêdé. Dans l'ensemble, nous pensons que les objectifs sont atteints vu que nous avons jusque là exécuté les activités prévues.

Fleur: Quelles sont les difficiltés que vous rencontrez en tant qu'organisateur sur le terrain?

Eustache: Les difficultés sont celles liées à toutes organisations de ce genre. Mais nous nous y étions préparés et avons toujours pris le soin de ne pas perdre les objectifs de vue. De ce fait, nous avons pu y faire face quand elles se sont présentées.

Fleur: La suite du programme peut on la connaître?

Eustache: Cette semaine, nous avons programmé la projection du film "Le voyage des oubliés" du réalisateur béninois Senami Kpetehogbe, qui sera présent pour une séance de débat avec le public. Ce sera le jeudi 18 septembre à partir de 19h à l'Ecole Supérieure des Études Cinématographiques (ESEC) à Djidjole. Le lendemain, vendredi 19 octobre, il est prévu à l'Espace culturel LEVEL (ex FilBleu), une représentation de pièce théâtrale 7 milliards de voisins par la Compagnie Théâtre Au Compteur.
Pour le dernier week-end, il est prévu un concert de musique avec trois artistes à savoir Richard Flash et Kalamoulaï du Bénin et Sitara Klody du Togo. Ce sera le samedi 27 octobre à partir de 20h 30 à l'Institut français du Togo suivi d'une soirée discothèque animée par un DJ du Bénin et un DJ du Togo qui proposerons essentiellement de la musique de ces deux pays.

Fleur: L'administration béninoise a t-elle contribué pour la tenue effective de cet evenement?

Eustache: Oui, les autorités des deux pays sont informées et essaient de leur mieux de nous conseiller et de nous orienter.

Fleur: Vous avez parlé précédemment d'un concert géant. Parlez nous en un peu.

Eustache: Oui, nous avons pensé qu'un concert de musique était l'activité qui pouvait permettre le brassage dont nous parlons. Comme mentionné, on a prévu une scène avec les artistes béninois Richard Flash et Kalamoulaï aux côtés de la Togolaise Sitara Klody à l'Institut français du Togo en collaboration avec l'Association des Managers Culturels Actifs du Bénin (AMACAB). Les trois partageront donc la scène, pour prouver, à travers la musique, que chaque forme de création contient le germe d'une rencontre, d'un dialogue, d'une célébration, finalement d'une intégration. C'est d'ailleurs pourquoi nous parlons de Concert de l'intégration.

Fleur: Un mot à l'endroit de la culture Beninoise et Togolaise?

Eustache: Je pense que nos cultures respectives sont riches. Et que nous devons les célébrer.

Fleur: La culture béninoise est-elle appréciée au Togo à votre avis? Et dans le sens inverse?

Eustache: Oui, nos peuples s'acceptent car ils partagent aussi beaucoup de choses.

Fleur: Serez-vous prêts à accueillir à votre tour un mois de la culture togolaise au au Bénin?

Eustache: Je réponds toujours oui à cette question et c'est sincère. Et nous restons disponibles à toute initiative allant dans ce sens.

Fleur: Mot de Fin?

Eustache: C'est un moment de fête. Et nous invitons tout le monde à nous rejoindre pour cette célébration de la culture entre le Bénin et le Togo. Merci à tous les partenaires qui ont cru en nous et accepté d'accompagner l'initiative. Cela nous honore et les honore aussi.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire