Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Etienne Eto’o défie son père Samuel : « je veux être meilleur que lui »
1xnbet
27/02/2021 à 13h17 par Jude KPAKOU

« Je veux être meilleur que lui », l’énorme défi d’Etienne Eto’o à son père Samuel. La tête pleine de rêves et les yeux pleins d’étoiles, le jeune attaquant junior international, camerounais Etienne Eto’o Pineda, 18 ans, a l’ambition d’être meilleur que son illustre papa et légende du football mondial, Samuel Eto’o.

Lire aussi: ETIENNE ETO’O SÉDUIT LE PUBLIC POUR SES DÉBUTS EN U20

Auteur de débuts d’aventure tonitruant avec le Cameroun, Etienne Eto’o, fils de Samuel ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le jeune attaquant se nourrit de grandes ambitions, une d’elles, c’est de faire mieux que son père, Samuel Eto’o, qui fait partie incontestablement, de l’une des légendes du football africain. «Mon père a joué une énorme influence dans ma vie parce que je l’ai toujours admiré et que je veux apprendre de lui et continuer sur ses traces. Je veux toujours lui ressembler», a lancé l’attaquant du Real Oviedo, en Espagne, sur le site de la Confédération africaine de football. «Je veux essayer d’être meilleur que lui et j’ai toujours hâte de monter sur le terrain et de donner le meilleur de moi-même. Même si je sais qu’il est difficile d’être meilleur que mon père, je veux travailler dur pour réussir comme lui. Il est toujours là pour me soutenir et me donner des conseils.»

Ainsi donc, Etienne Eto’o Pineda veut marcher sur les traces de son père. Lui qui n’avait pas pu jouer la dernière Coupe du monde U17 en 2019 à cause d’un décret du chef de l’Etat qui restreint cette catégorie aux joueurs locaux se sait très attendu. A lui de montrer chaque fois qu’il mérite la confiance des sélectionneurs. Chez les Eto’o, la dynastie est en marche, à condition de rester humble et surtout très travailleur.

Lire aussi: RDC : Vital Kamerhe de nouveau devant les juges

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 767 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :
Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces / site de vente et d'achat 100% Togo

APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

« Je veux être meilleur que lui », l’énorme défi d’Etienne Eto’o à son père Samuel. La tête pleine de rêves et les yeux pleins d’étoiles, le jeune attaquant junior international, camerounais Etienne Eto’o Pineda, 18 ans, a l’ambition d’être meilleur que son illustre papa et légende du football mondial, Samuel Eto’o.

Lire aussi: ETIENNE ETO’O SÉDUIT LE PUBLIC POUR SES DÉBUTS EN U20

Auteur de débuts d’aventure tonitruant avec le Cameroun, Etienne Eto’o, fils de Samuel ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le jeune attaquant se nourrit de grandes ambitions, une d’elles, c’est de faire mieux que son père, Samuel Eto’o, qui fait partie incontestablement, de l’une des légendes du football africain. «Mon père a joué une énorme influence dans ma vie parce que je l’ai toujours admiré et que je veux apprendre de lui et continuer sur ses traces. Je veux toujours lui ressembler», a lancé l’attaquant du Real Oviedo, en Espagne, sur le site de la Confédération africaine de football. «Je veux essayer d’être meilleur que lui et j’ai toujours hâte de monter sur le terrain et de donner le meilleur de moi-même. Même si je sais qu’il est difficile d’être meilleur que mon père, je veux travailler dur pour réussir comme lui. Il est toujours là pour me soutenir et me donner des conseils.»

Ainsi donc, Etienne Eto’o Pineda veut marcher sur les traces de son père. Lui qui n’avait pas pu jouer la dernière Coupe du monde U17 en 2019 à cause d’un décret du chef de l’Etat qui restreint cette catégorie aux joueurs locaux se sait très attendu. A lui de montrer chaque fois qu’il mérite la confiance des sélectionneurs. Chez les Eto’o, la dynastie est en marche, à condition de rester humble et surtout très travailleur.

Lire aussi: RDC : Vital Kamerhe de nouveau devant les juges

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 767 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire