Etats-Unis : tournée de Blinken en Israël, Cisjordanie, Algérie et au Maroc


Video player

 

Le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, va se rendre dans les prochains jours en Israël, en Cisjordanie occupée, au Maroc et en Algérie, pour discuter des questions régionales ainsi que de l’invasion russe de l’Ukraine.

Le département d’Etat a déclaré ce 24 mars que la tournée de Blinken, prévue du 26 au 30 mars, commencerait en Israël et se terminerait en Algérie.

« Le chef de la diplomatie américaine va rencontrer également le prince héritier d’Abu Dhabi, le cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, lors de son séjour à Rabat, la capitale marocaine, pour discuter de la sécurité régionale », a indiqué le porte-parole du département d’État, Ned Price.

La visite intervient alors que le gouvernement du président américain, Joe Biden, fait pression pour que ses alliés du Moyen-Orient se joignent à la campagne de pression menée par l’Occident contre la Russie à propos de son invasion de l’Ukraine.

En Israël, Blinken va rencontrer de hauts responsables israéliens, dont le Premier ministre Naftali Bennett ; il va ensuite échanger avec le président palestinien, Mahmoud Abbas, à Ramallah en Cisjordanie occupée.

Lors de ces réunions, le secrétaire d’Etat américain va souligner l’importance de renforcer les relations américano-palestiniennes, de faire progresser la liberté, la sécurité et la prospérité du peuple palestinien.

Depuis Israël, Blinken va s’envoler pour le Maroc, qui a normalisé les relations avec le gouvernement israélien en 2020 dans le cadre des accords d’Abraham, négociés sous l’ancien président américain Donald Trump.

Les accords de 2020, qui ont vu les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Maroc et le Soudan normaliser leurs relations avec Israël, ont provoqué la colère des dirigeants palestiniens. Ces derniers, ont considéré cette normalisation comme un coup de poignard dans le dos à la cause palestinienne. Le gouvernement de Joe Biden a soutenu ces accords.

En décembre 2020, Trump a également reconnu la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental contesté, une décision que Biden n’a pas annulée. La déclaration du Département d’État détaillant le prochain voyage de Blinken au Maroc n’a pas mentionné la question.

« Au Maroc, [Blinken] rencontrera le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita et d’autres hauts responsables du gouvernement pour échanger des points de vue sur les questions régionales et la coopération bilatérale, ainsi que sur la promotion des droits de l’homme et des libertés fondamentales », a précisé Ned Price.

Antony Blinken va conclure son voyage en Algérie, où il va s’entretenir avec le président, Abdelmadjid Tebboune et le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra pour discuter de la sécurité et de la stabilité régionale. La coopération commerciale, la promotion des droits de l’homme, des libertés fondamentales vont être également abordées.

Pour rappel, le Département d’Etat a suggéré que la crise en Ukraine va être un sujet constant tout au long de la tournée d’Antony Blinken.

 

WhatsApp Image 2022 03 25 at 11.28.23

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire