Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
États-Unis : Telegram, menacée de bannissement
20/01/2021 à 11h13 par Tritech Raheem

États-Unis : Telegram, menacée de bannissement

États-Unis : Telegram, menacée de bannissement

Apple est sous pression. Elle est sommée de supprimer l'application Telegram. Une organisation à but non lucratif, "la Coalition pour un Web plus sûr", poursuit la firme américaine dirigée par Tim Cook en justice afin de concrétiser le bannissement de cette plateforme de messagerie instantanée.

Telegram, est-elle sur le point d'être bannie des USA ? Elle sera la deuxième application à subir ce sort après l’application Parler, qualifiée de favoriser la rencontre des soutiens du président sortant Donald Trump. L’appli, développée par l'entrepreneur russe Pavel Durov, sera aussi fixée sur son sort après une joute au tribunal face à la Coalition pour un Web plus sûr. Selon les médias américains, cette organisation à but non lucratif a intenté une action en Justice contre Apple à cet effet dimanche 17 janvier.

Lire aussi : Telegram: voici comment passer des appels vidéo

La Coalition pour un Web plus sûr accuse Telegram de n’avoir pas agi pour « réprimer les conversations violentes et extrémistes au lendemain de l'attaque du 6 janvier contre le Capitole américain ». Selon l'organisation, la plateforme de messagerie instantanée aurait également résisté « aux appels à faire de même pour les comptes de droite qui publient des messages racistes et antisémites ». Pour bannir la plateforme rivale de WhatsApp du pays de "L'oncle Sam", la coalition a également dans ses collimateurs Google.

Le géant américain du Web pourrait aussi faire face à un tribunal afin d'être obligée de supprimer Telegram de sa boutique virtuelle. En effet, la coalition compte également intenter un procès similaire contre Google étant donné que celle-ci possède la plateforme de téléchargement Play Store qui abrite l'application de Pavel Durov.

Lire aussi : L’application Telegram protège l'identité des manifestants de Hong Kong

Notons que ce n'est pas la première fois que Telegram est sous pression à cause de ses propres qualités. Elle fait vraiment la joie des Américains lorsque ceux-ci veulent, par exemple, échapper à la surveillance d'État et protéger leur vie privée. Autrement dit, cette plateforme de messagerie instantanée est plus sécurisée à cause de son niveau de cryptage, une qualité absente sur d'autres plateformes comme WhatsApp. Une sécurité qui sous-entendrait qu'elle laisse circuler des contenus qui peuvent nuire à la société américaine.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 57 988 autres abonnés

États-Unis : Telegram, Menacée De Bannissement
Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

APPLICATION MOBILE Offre d'emploi et concours  ABONNEZ à Google news

Apple est sous pression. Elle est sommée de supprimer l'application Telegram. Une organisation à but non lucratif, "la Coalition pour un Web plus sûr", poursuit la firme américaine dirigée par Tim Cook en justice afin de concrétiser le bannissement de cette plateforme de messagerie instantanée.

Telegram, est-elle sur le point d'être bannie des USA ? Elle sera la deuxième application à subir ce sort après l’application Parler, qualifiée de favoriser la rencontre des soutiens du président sortant Donald Trump. L’appli, développée par l'entrepreneur russe Pavel Durov, sera aussi fixée sur son sort après une joute au tribunal face à la Coalition pour un Web plus sûr. Selon les médias américains, cette organisation à but non lucratif a intenté une action en Justice contre Apple à cet effet dimanche 17 janvier.

Lire aussi : Telegram: voici comment passer des appels vidéo

La Coalition pour un Web plus sûr accuse Telegram de n’avoir pas agi pour « réprimer les conversations violentes et extrémistes au lendemain de l'attaque du 6 janvier contre le Capitole américain ». Selon l'organisation, la plateforme de messagerie instantanée aurait également résisté « aux appels à faire de même pour les comptes de droite qui publient des messages racistes et antisémites ». Pour bannir la plateforme rivale de WhatsApp du pays de "L'oncle Sam", la coalition a également dans ses collimateurs Google.

Le géant américain du Web pourrait aussi faire face à un tribunal afin d'être obligée de supprimer Telegram de sa boutique virtuelle. En effet, la coalition compte également intenter un procès similaire contre Google étant donné que celle-ci possède la plateforme de téléchargement Play Store qui abrite l'application de Pavel Durov.

Lire aussi : L’application Telegram protège l'identité des manifestants de Hong Kong

Notons que ce n'est pas la première fois que Telegram est sous pression à cause de ses propres qualités. Elle fait vraiment la joie des Américains lorsque ceux-ci veulent, par exemple, échapper à la surveillance d'État et protéger leur vie privée. Autrement dit, cette plateforme de messagerie instantanée est plus sécurisée à cause de son niveau de cryptage, une qualité absente sur d'autres plateformes comme WhatsApp. Une sécurité qui sous-entendrait qu'elle laisse circuler des contenus qui peuvent nuire à la société américaine.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 57 988 autres abonnés

États-Unis : Telegram, Menacée De Bannissement
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire