Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Mali : les élections présidentielle et législative fixées à début 2022
3Vision-Group
16/04/2021 à 06h00 par Amah Joah

A Bamako, l'annonce d'un calendrier électoral était vivement attendu incitant des débats houleux. Les autorités de transition ont concédé aux exigences de la société civile ainsi que de certaines institutions internationales en annonçant les prochaines élections. Comme l’indique nos confrères de France 24, les prochaines élections présidentielle et législatives auront lieu en février et mars 2022.

 

Les autorités de transition dominées par les militaires mettent fin aux débats qui tournent autour du calendrier électoral. Les colonels qui ont renversé le 18 août 2020 ambitionnent de rendre le pouvoir aux civils après le coup d'État. Ce jeudi 15 avril, ils ont dévoilé  le calendrier électoral qui permettra de sortir de la période instaurée par le coup d'État.

Lire aussi : Mali : La Minusma porte un coup dur aux jihadistes

Les autorités de transition ont indiqué que les prochaines élections présidentielles et législatives auront lieu en février et mars 2022. Donc, d’ici mi-2022, le pouvoir normalement être rendu aux civils. Le ministre de l'Administration territoriale, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga détaille que les premiers tours de la présidentielle et des législatives auront lieu le 27 février 2022, et d'éventuels seconds tours respectivement les 13 et 20 mars.

 

Ce double scrutin s'inscrit "dans le cadre strict du respect de la durée de la transition, c'est-à-dire 18 mois", a-t-il souligné lors de la conférence de presse. Avant ce double scrutin, un référendum qui doit permettre une révision de la Constitution, aura lieu le 31 octobre 2021.

Lire aussi : Transition au Mali: voici les missions du nouveau gouvernement

« Cette date tient compte du temps nécessaire pour mener des consultations, élaborer le projet de Constitution, l'adopter par le Conseil national de transition, et enfin son adoption par référendum », a expliqué Abdoulaye Maïga. Il indique également que des élections régionales et locales sont également prévues le 26 décembre.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
togopapel APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

A Bamako, l'annonce d'un calendrier électoral était vivement attendu incitant des débats houleux. Les autorités de transition ont concédé aux exigences de la société civile ainsi que de certaines institutions internationales en annonçant les prochaines élections. Comme l’indique nos confrères de France 24, les prochaines élections présidentielle et législatives auront lieu en février et mars 2022.

 

Les autorités de transition dominées par les militaires mettent fin aux débats qui tournent autour du calendrier électoral. Les colonels qui ont renversé le 18 août 2020 ambitionnent de rendre le pouvoir aux civils après le coup d'État. Ce jeudi 15 avril, ils ont dévoilé  le calendrier électoral qui permettra de sortir de la période instaurée par le coup d'État.

Lire aussi : Mali : La Minusma porte un coup dur aux jihadistes

Les autorités de transition ont indiqué que les prochaines élections présidentielles et législatives auront lieu en février et mars 2022. Donc, d’ici mi-2022, le pouvoir normalement être rendu aux civils. Le ministre de l'Administration territoriale, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga détaille que les premiers tours de la présidentielle et des législatives auront lieu le 27 février 2022, et d'éventuels seconds tours respectivement les 13 et 20 mars.

 

Ce double scrutin s'inscrit "dans le cadre strict du respect de la durée de la transition, c'est-à-dire 18 mois", a-t-il souligné lors de la conférence de presse. Avant ce double scrutin, un référendum qui doit permettre une révision de la Constitution, aura lieu le 31 octobre 2021.

Lire aussi : Transition au Mali: voici les missions du nouveau gouvernement

« Cette date tient compte du temps nécessaire pour mener des consultations, élaborer le projet de Constitution, l'adopter par le Conseil national de transition, et enfin son adoption par référendum », a expliqué Abdoulaye Maïga. Il indique également que des élections régionales et locales sont également prévues le 26 décembre.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire