togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Egypte–L’ancien sélectionneur déprécie Mo Salah !

Entre l’attaquant des Reds de Liverpool, Mohamed Salah et la sélection égyptienne, rien ne va ! A l’image de ce que nous avons pu voir avec Lionel Andrés Messi avec l’Albiceleste d’Argentine, où il était nûment critiqué par rapport à son rendement en sélection, au moment il cartonnait avec le Barça, Mo Salah est critiqué sans fard en terres pharaoniques. Rappelons que Mo Salah est pressenti leadeur technique des Pharaons par la quasi totalité des connaisseurs du foot, alors que l’ailier de Liverpool a échoué par deux fois en finale de la Coupe d’Afrique des Nations (Can), soit en 2017 contre les Lions indomptables du Cameroun et en 2022 contre les Lions de la Téranga. Comme si cela ne suffisait pas, Mohamed Salah n’a rien pu faire pour empêcher la bande au nianthio national Sadio Mané de décrocher l’unique ticket possible lors du match–retour historique en barrages qualificatifs au stade Abdoulaye Wade (1–0 – t a b 3–1). C’est ainsi que ce 29 mars 2022, dans un stade Abdoulaye Wade niché dans une suspense irrespirable et plein comme un œuf, Boulaye Dia remettait les pendules à l’heure dès les toutes premières minutes de la partie, avant que l’inarrêtable Sadio Mané nous envoie en terres qatariotes au bout d’une séance de tirs au but accompagnée d’une pluie de lasers. Suffisant pour que l’ancien sélectionneur de l’époque glorieuse des Pharaons (3 Coupes d’Afrique remportées de suite : 2006, 2008 et 2010), Hassan Shehata, monte au créneau pour brocarder Mo Salah.
«Salah est un grand joueur. Il a tant fait à l’étranger, et on parle de l’une des plus grandes stars du football mondial. Mais il n’a rien fait pour l’équipe nationale égyptienne, et il aurait dû faire plus», a estimé l’homme qui avait failli en venir aux mains avec Mido au cours de la demi–finale de la Can 2006 contre les Lions de la Téranga.
Pour rappel, ces propos de l’ancien coach égyptien ont été repris par la chaîne Sada El Balad. En tout cas, à tort ou à raison, ces imputations de Shehata sont relayées à un moment où l’ancien coéquipier de Sadio Mané et capitaine de la sélection égyptienne n’a remporté le moindre titre avec les Pharaons d’Egypte.