Égypte : 127 églises reconnues par le gouvernement

Un comité égyptien a approuvé la légalisation de 127 églises dans le pays. Selon CBN News, les églises opéraient auparavant illégalement.

Les Églises doivent obtenir l’approbation de l’État dans le cadre d’un processus jugé trop restrictif et lent. En réponse, des milliers d’églises fonctionnaient sans permis.

–>

« L’Egypte a une longue histoire de réglementation de la construction d’églises, mais de nombreuses églises n’ont pas été en mesure d’achever ce processus. Au lieu de cela, elles ont été construites illégalement », a déclaré le comité dans un communiqué.

À lire aussi :
Chris Yapi dévoile le type de gouvernement que veut Alassane Ouattara

En 2016, le gouvernement égyptien a adopté une nouvelle loi visant à accélérer le processus de légalisation. Plus de 1 000 églises ont obtenu des permis depuis que la loi a été modifiée.

En vertu de la nouvelle loi, un comité ministériel composé du premier ministre et des ministres de la Justice, du Logement et des Antiquités examine les demandes d’approbation des Églises.

À lire aussi :
Le mystère sacré de la masturbation en public dans l’Égypte ancienne

Fin 2018, après la légalisation de plus de 100 églises, le président des Églises protestantes d’Égypte a déclaré que le processus continuerait à s’améliorer.

Selon Open Doors USA, les chrétiens d’Egypte sont confrontés quotidiennement à la persécution de la population islamique, mais c’est un pas vers le changement. Open Doors USA a déclaré que la religion islamique « alimente la discrimination et crée un environnement qui incite l’État à être réticent à respecter et à faire respecter les droits fondamentaux des chrétiens ».

À lire aussi :
RDC : Découverte d'une montagne d'or dans un village, le gouvernement réagit

Selon World Watch Monitor, l’État islamique a tué plus de 100 chrétiens coptes en 2017. Les chrétiens coptes représentent environ 10 % de la population.

Crédit photo : cbn

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire