France / Abus sexuels dans l’Église catholique : l’évêque agenouillé demande pardon (vidéo)


Video player

Les évêques français (Église catholique) se sont réunis à Lourdes pour la réunion plénière d’automne et ont formellement reconnu la “responsabilité institutionnelle de l’Église dans les cas d’abus sexuels” et son caractère systémique.

L’évêque français a officiellement admis que l’Église catholique avait une “responsabilité institutionnelle” pour des milliers de cas d’abus sexuels sur des enfants.

Un rapport publié par le Comité indépendant de l’Église sur les abus sexuels (CIASE) début octobre a montré qu’au moins 330 000 personnes vivant en France ont été victimes d’abus sexuels par des prêtres et des personnalités religieuses sur une période de temps.

70 ans, de 1950 à 2020. Mgr Eric de Moulin-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France (CEF), a déclaré vendredi lors d’une conférence de presse que ces évêques étaient « perdus » face aux conclusions et ont accepté de reconnaître l’« Église française » « systématique ».

Ils ont admis que ces crimes n’étaient pas seulement commis par des individus isolés, mais aussi « à cause du contexte général, de la mentalité et de la série de pratiques au sein de l’église qui ont rendu ces incidents possibles.

Arrivez, et copiez, pour éviter qu’ils ne soient signalés et sanctionnés. ” Mgr Demoulin-Beaufort a ajouté que cette reconnaissance implique “devoir de justice et de dédommagement”: “Nous savons que cette étape est nécessaire pour entamer un cheminement qui nous permette aujourd’hui de vraiment demander pardon”. Le père Hugues de Woillemont a également déclaré lors de la conférence de presse que les évêques sont prêts à rencontrer et à écouter toute personne ayant des problèmes avec l’église à ce sujet.

Les évêques se concentrent désormais sur les 45 recommandations du rapport du CIASE.Ces recommandations prônent notamment le renforcement du dispositif de contrôle interne, une définition plus claire du rôle de l’évêque pour assurer un examen équitable des dossiers et une meilleure participation à la gouvernance des fidèles laïcs.

En mars de cette année, le CEF a créé un fonds de compensation spécial, ouvert aux évêques, prêtres, paroissiens et à toute personne désireuse de faire un don. Elle a également ouvert une hotline pour les victimes et les survivants.

Samedi matin, les évêques ont organisé une cérémonie de confession pour les victimes dans la cour avant de la cathédrale Notre-Dame du Rosaire.

Crédit photo : koreaherald

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - France / Abus sexuels dans l'Église catholique : l'évêque agenouillé demande pardon (vidéo) Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire