Actualités Etats-unis

Coronavirus : Donald Trump demande des « réparations » de la part de la Chine

Coronavirus : Donald Trump demande des "réparations" de la part de la Chine

 

Donald Trump a demandé à la Chine de payer des « réparations » aux États-Unis pour les dommages causés par le Covid-19, originaire de la ville de Wuhan. Lors d’un discours prononcé devant une convention républicaine à Greenville, en Caroline du Nord, l’ancien président a déclaré que la Chine devrait recevoir une facture de 10 000 milliards de dollars.

 

Le Républicain fait savoir que tous les pays qui doivent de l’argent à la superpuissance asiatique devraient annuler leurs dettes « à titre d’acompte sur les réparations ». Donald Trump estime que les États-Unis devraient imposer des droits de douane de 100 % sur tous les produits en provenance de Chine. Il a ajouté : « Nous exigeons des réparations de la part du parti communiste chinois. La Chine doit payer. Ils doivent payer ».

À lire aussi :   Coronavirus : après Tebboune, Erdogan vole au secours de la Tunisie

Lire aussi : Nouveau coup dur pour Donald Trump !

Trump a également affirmé qu’il avait raison de dire que le coronavirus qui a balayé le monde à partir de janvier de l’année dernière, tuant au moins 3,7 millions de personnes, avait été délibérément créé dans un laboratoire. « Nous avons eu cette horrible chose qui est venue de Chine, nous avons eu raison là aussi d’ailleurs, vous remarquez, vous voyez ce qui se passe, ça s’appelle le laboratoire, c’était facile, Wuhan », a déclaré l’ancien président américain.

 

L’incertitude demeure quant aux origines du Covid-19, certains experts reconnaissant qu’il pourrait avoir été créé par l’homme plutôt que d’être transmis à l’homme directement ou indirectement par une chauve-souris.

À lire aussi :   Chine : une adolescente abandonnée sur une île déserte par ses parents; les faits

Donald Trump entretient une relation ambiguë avec la Chine

Bien qu’il se soit d’abord vanté d’entretenir une relation étroite avec le président Xi Jinping, et qu’il l’ait félicité pour sa gestion de la crise de Covid dans les premiers mois, Donald Trump a également déclenché une guerre commerciale avec Pékin, en fixant une série de droits de douane sur les produits chinois.

Lire aussi : Malgré le Coronavirus, la reine Elizabeth II rencontre Joe Biden en personne

Il en est venu à blâmer de plus en plus la Chine pour la pandémie, bien que l’ancien président lui-même ait fait l’objet de critiques intenses dans son pays pour sa mauvaise gestion de la crise et ses efforts répétés pour la minimiser, en sapant les messages de santé publique et en blâmant les gouverneurs pour leurs manquements.

À lire aussi :   Chine: Les mineurs ne peuvent plus faire plus de 3h par semaine devant les jeux vidéos

Dans son discours en Caroline du Nord, l’une de ses premières apparitions publiques depuis qu’il a quitté ses fonctions en janvier, l’ancien président s’est attribué le mérite du programme de vaccination, qui a permis à plus de la moitié des Américains de recevoir au moins un vaccin, bien que le scepticisme demeure parmi nombre de ses propres partisans et que M. Trump lui-même ait choisi de se faire vacciner en privé, sans aucune publicité.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire