...

Donald Trump : Le juge bloque l’examen des dossiers classifiés saisis


Video player

Un juge américain a refusé jeudi de laisser le ministère de la Justice reprendre immédiatement l’examen des dossiers classifiés saisis par le FBI dans le domaine de Donald Trump en Floride dans le cadre d’une enquête criminelle en cours, se rangeant du côté de l’ancien président.

La juge fédérale Aileen Cannon a également nommé le juge de district principal Raymond Dearie en tant que tierce partie pour examiner les dossiers saisis par le FBI pour les matériaux qui pourraient être privilégiés et conservés des enquêteurs fédéraux.

Le ministère de la Justice a promis de porter l’affaire devant une cour d’appel si Cannon se prononçait contre leur demande. Ils avaient également cherché à empêcher l’arbitre indépendant, Dearie, de vérifier les quelque 100 documents classifiés inclus parmi les 11 000 dossiers rassemblés lors de la recherche approuvée par le tribunal le 8 août.

« Le tribunal ne juge pas approprié d’accepter les conclusions du gouvernement sur ces questions importantes et contestées sans examen supplémentaire par un tiers neutre de manière rapide et ordonnée », a écrit Cannon jeudi.

Un porte-parole du ministère de la Justice et les avocats de Trump n’ont pas immédiatement renvoyé les demandes de commentaires.

La décision de Cannon complique davantage l’enquête du ministère de la Justice.

Le ministère de la Justice enquête sur Trump pour avoir conservé des dossiers gouvernementaux – certains marqués comme hautement classifiés, y compris « top secret » – dans son domaine de Mar-a-Lago à Palm Beach après avoir quitté ses fonctions en janvier 2021.

Le département étudie également une éventuelle obstruction de l’enquête après avoir trouvé des preuves que des dossiers auraient pu être retirés ou dissimulés au FBI lorsqu’il a envoyé des agents à Mar-a-Lago en juin pour tenter de récupérer tous les documents classifiés par le biais d’une assignation à comparaître devant un grand jury.

L’enquête sur les documents est l’une des nombreuses enquêtes fédérales et étatiques auxquelles Trump est confronté alors qu’il envisage une autre candidature à la présidence en 2024.

Le 8 septembre, le ministère de la Justice a demandé à la juge de lever partiellement sa restriction antérieure interdisant à ses enquêteurs d’examiner tous les documents saisis le mois dernier à Mar-a-Lago afin qu’ils puissent au moins continuer à examiner ceux marqués comme classifiés.

Ils ont également demandé au juge d’exclure ces documents classifiés du champ d’application de l’examen spécial du maître, s’engageant à faire appel devant la 11e Cour d’appel du circuit américain basée à Atlanta si elle ne le faisait pas.

 

Lire aussi : Les États-Unis annoncent un nouveau paquet d’armes de 600 millions de dollars pour l’Ukraine

--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire