Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Donald Trump critiqué après sa visite historique dans la zone démilitarisée de la Corée du Nord
02/07/2019 à 09h41 par La redaction

Le président américain Donald Trump a tenu dimanche la main au leader nord-coréen Kim Jong Un lors de leur rencontre dans la zone démilitarisée qui divise la péninsule coréenne depuis 66 ans.

Trump a été dimanche le premier président américain en exercice à fouler le sol nord-coréen, à l’occasion d’une rencontre avec le leader du régime reclus Kim Jong-un proposée la veille sur Twitter. « Un honneur », a déclaré Donald Trump, tandis que Pyongyang se félicitait d’une rencontre « extraordinaire ».

Après avoir serré la main de Kim sur la ligne de démarcation de la guerre de Corée de 1950-1953 entre leurs deux pays et leurs alliés, Trump a franchi plusieurs étapes avant d’entrer dans le territoire nord-coréen, avant une nouvelle poignée de main.

Les deux hommes se sont ensuite rendus sur le territoire de Séoul, faisant une pause devant les photographes, où ils ont été rejoints par le président sud-coréen Moon Jae-in.

La réunion impromptue dans la zone démilitarisée qui a eu lieu après que Trump eut lancé une invitation sur Twitter samedi a entraîné des négociations entre Pyongyang et Washington sur l’arsenal nucléaire du Nord dans une impasse.

Le locataire de la Maison-Blanche a annoncé que les deux dirigeants s’étaient mis d’accord pour une reprise des négociations sur la dénucléarisation, après leur interruption à la suite de l’échec du sommet d’Hanoï, en février.

Mais, pour ses détracteurs, Donald Trump a d’ores et déjà gaspillé un capital diplomatique important en rencontrant M. Kim selon ses propres termes, et en l’invitant à la Maison-Blanche.

Selon des groupes de défense des droits de la personne, le régime nord-coréen détient des dizaines de milliers de prisonniers politiques dans des camps de travaux forcés, dont beaucoup sont détenus pour des faits mineurs perçus comme un manque de respect à leur dirigeant.

« Soyons clairs. Trump n’est pas en train de négocier avec la Corée du Nord. Il normalise la Corée du Nord », s’est insurgé le sénateur démocrate Chris Murphy.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Muhammadu Buhari et Osinbajo prévoient 4 milliards nairas pour l'alimentation et le voyage

13/10/2020

Muhammadu Buhari...

  Le président Muhammadu Buhari a présenté...
Angola : l'ancien président dos Santos poursuivi par la justice

13/10/2020

Angola :...

  L'ancien président angolais José Eduardo dos...
Cameroun : la taxe sur les téléphones portables suscite de vives polémiques

13/10/2020

Cameroun :...

  Après avoir annoncé l'entrée en vigueur...
Belgique: une femme transgenre nommée vice première-ministre, une première en Europe

13/10/2020

Belgique: une...

La Belgique a mis fin à des...
Prix Nobel d’économie : les Américains Paul R. Milgrom et Robert B. Wilson, récompensés

13/10/2020

Prix Nobel...

Les deux Américains Paul R. Milgrom et...
Primud 2020: Sandia Chouchou clashe violemment Molare

13/10/2020

Primud 2020:...

Dans la soirée d’hier, se tenait les...
Douk Saga : 14 ans après sa mort, l’artiste reste dans la mémoire des mélomanes

13/10/2020

Douk Saga...

12 octobre 2006- 12 octobre 2020, cela...
Burkina Faso: une ville du pays enregistre une forte pénurie de préservatifs…La raison!

13/10/2020

Burkina Faso:...

Dans le sud-Ouest du Burkina Faso, dans...
Rumeurs de fuite du pays/ KKB est en “Côte d’Ivoire et “participera à l’élection présidentielle”, selon sa chargée de communication

13/10/2020

Rumeurs de...

Face aux rumeurs l’envoyant sa famille et...
Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara justifie la raison de son troisième mandat

13/10/2020

Côte d’Ivoire:...

En visite de famille à Odienné dans...
Présidentielle ivoirienne/ voici la date fixée pour le retrait des cartes d’électeurs

13/10/2020

Présidentielle ivoirienne/...

La Commission Électorale Indépendante (CEI) de Côte...
Alison-Madueke : la Nigériane recherchée dans trois pays pour l’un des plus grands détournements de fonds de l’histoire

13/10/2020

Alison-Madueke :...

Alison-Madueke, première femme présidente de l’OPEP (Organisation...
Deux militaires proches de Guillaume Soro s'évadent de prison

13/10/2020

Deux militaires...

2 militaires dits proches de Guillaume Soro...
Drame au Bénin : Plus de 800 motos neuves calcinées

13/10/2020

Drame au...

Grosse perte pour des propriétaires d’une boutique...
Togo : un maire vient d'être destitué

12/10/2020

Togo :...

  C'est une première depuis le début...
Au chômage, malgré trois Masters ce jeune homme émeut la toile

12/10/2020

Au chômage,...

Malgré un parcours académique, très riche, Bamba...
Affi N'guessan : "Là où c'est calé, nous allons décaler"

12/10/2020

Affi N’guessan...

« Là où c'est bouclé, nous allons...
Nécrologie: Décès de l’acteur Simon Pierre Nikiema dit BRIGA

12/10/2020

Nécrologie: Décès...

« Briga » de son vrai nom Simon Pierre...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

12/10/2020

L’opposition ivoirienne...

  Les membres de l'opposition ivoirienne se...
Faure Gnassingbé a présidé son premier séminaire gouvernemental

12/10/2020

Faure Gnassingbé...

Faure Gnassingbé, le père de la nation...

Le président américain Donald Trump a tenu dimanche la main au leader nord-coréen Kim Jong Un lors de leur rencontre dans la zone démilitarisée qui divise la péninsule coréenne depuis 66 ans.

Trump a été dimanche le premier président américain en exercice à fouler le sol nord-coréen, à l’occasion d’une rencontre avec le leader du régime reclus Kim Jong-un proposée la veille sur Twitter. « Un honneur », a déclaré Donald Trump, tandis que Pyongyang se félicitait d’une rencontre « extraordinaire ».

Après avoir serré la main de Kim sur la ligne de démarcation de la guerre de Corée de 1950-1953 entre leurs deux pays et leurs alliés, Trump a franchi plusieurs étapes avant d’entrer dans le territoire nord-coréen, avant une nouvelle poignée de main.

Les deux hommes se sont ensuite rendus sur le territoire de Séoul, faisant une pause devant les photographes, où ils ont été rejoints par le président sud-coréen Moon Jae-in.

La réunion impromptue dans la zone démilitarisée qui a eu lieu après que Trump eut lancé une invitation sur Twitter samedi a entraîné des négociations entre Pyongyang et Washington sur l’arsenal nucléaire du Nord dans une impasse.

Le locataire de la Maison-Blanche a annoncé que les deux dirigeants s’étaient mis d’accord pour une reprise des négociations sur la dénucléarisation, après leur interruption à la suite de l’échec du sommet d’Hanoï, en février.

Mais, pour ses détracteurs, Donald Trump a d’ores et déjà gaspillé un capital diplomatique important en rencontrant M. Kim selon ses propres termes, et en l’invitant à la Maison-Blanche.

Selon des groupes de défense des droits de la personne, le régime nord-coréen détient des dizaines de milliers de prisonniers politiques dans des camps de travaux forcés, dont beaucoup sont détenus pour des faits mineurs perçus comme un manque de respect à leur dirigeant.

« Soyons clairs. Trump n’est pas en train de négocier avec la Corée du Nord. Il normalise la Corée du Nord », s’est insurgé le sénateur démocrate Chris Murphy.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire