Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Diego Maradona offre 10 000 dollars pour trouver l’homme qui a a annoncé sa mort
29/06/2018 à 19h12 par La redaction

Selon Mail Online Sport, l’homme de 57 ans a promis plus de 8 000 £ par l’intermédiaire de son avocat à quiconque pourrait l’aider à démasquer l’homme responsable de ‘l’avoir tué’ et l’avoir obligé à faire une déclaration confirmant qu’il était en vie.

Publicité

Peu de temps après le match, deux enregistrements en langue espagnole sont devenus viraux, révélant que que l’ancienne star de l’Albiceleste avait subi une crise cardiaque fatale.

Diego Maradona offre 10 000 dollars pour trouver l'homme qui a a annoncé sa mort

L’un d’eux a déclaré qu’une injection d’adrénaline dans le cœur de Maradona n’avait pas réussi à le sauver et que l’équipe argentine n’avait pas encore appris qu’il était décédé à l’hôpital. le deuxième enregistrement de 42 secondes, un message de WhatsApp envoyé à un homme mystérieux appelé Mati par quelqu’un se faisant passer pour un journaliste sportif argentin basé en Russie, a ajouté: « Ils vont seulement annoncer la nouvelle demain. C’est une décision de famille. »

La légende du football a été contrainte d’appeler son partenaire Rocio Oliva à son retour à Moscou mercredi matin pour prouver qu’il était encore en vie et réfuter les rapports sur cette  »prétendue crise cardiaque. »

Dans une déclaration publié par son avocat, il a confirmé qu’il prendrait des mesures drastiques pour démasquer celui qui était derrière ces fausses rumeurs.

« Les sœurs de Maradona l’ont entendu, elles ne pouvaient pas me contacter, ni contacter Diego. Une d’elle a eu un malaise, on ne peut pas laisser passer une chose pareille », dévoile en effet, dans les colonnes du quotidien argentin Clarin, son avocat, Matías Morla. Qui ajoute : « J’ai donné les instructions, pour une offre de 300.000 pesos (un peu moins de 10.000 euros) à la personne qui fournira des données précises et fiables sur l’auteur des enregistrements. » Une déclaration qui marque donc officiellement l’ouverture de la chasse.

La fille de Maradona, Dalma, a également qualifié les fausses rumeurs sur la mort de son père de « misérables » mercredi.

Crédit photo: Screengis

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Selon Mail Online Sport, l’homme de 57 ans a promis plus de 8 000 £ par l’intermédiaire de son avocat à quiconque pourrait l’aider à démasquer l’homme responsable de ‘l’avoir tué’ et l’avoir obligé à faire une déclaration confirmant qu’il était en vie.

Publicité

Peu de temps après le match, deux enregistrements en langue espagnole sont devenus viraux, révélant que que l’ancienne star de l’Albiceleste avait subi une crise cardiaque fatale.

Diego Maradona offre 10 000 dollars pour trouver l'homme qui a a annoncé sa mort

L’un d’eux a déclaré qu’une injection d’adrénaline dans le cœur de Maradona n’avait pas réussi à le sauver et que l’équipe argentine n’avait pas encore appris qu’il était décédé à l’hôpital. le deuxième enregistrement de 42 secondes, un message de WhatsApp envoyé à un homme mystérieux appelé Mati par quelqu’un se faisant passer pour un journaliste sportif argentin basé en Russie, a ajouté: « Ils vont seulement annoncer la nouvelle demain. C’est une décision de famille. »

La légende du football a été contrainte d’appeler son partenaire Rocio Oliva à son retour à Moscou mercredi matin pour prouver qu’il était encore en vie et réfuter les rapports sur cette  »prétendue crise cardiaque. »

Dans une déclaration publié par son avocat, il a confirmé qu’il prendrait des mesures drastiques pour démasquer celui qui était derrière ces fausses rumeurs.

« Les sœurs de Maradona l’ont entendu, elles ne pouvaient pas me contacter, ni contacter Diego. Une d’elle a eu un malaise, on ne peut pas laisser passer une chose pareille », dévoile en effet, dans les colonnes du quotidien argentin Clarin, son avocat, Matías Morla. Qui ajoute : « J’ai donné les instructions, pour une offre de 300.000 pesos (un peu moins de 10.000 euros) à la personne qui fournira des données précises et fiables sur l’auteur des enregistrements. » Une déclaration qui marque donc officiellement l’ouverture de la chasse.

La fille de Maradona, Dalma, a également qualifié les fausses rumeurs sur la mort de son père de « misérables » mercredi.

Crédit photo: Screengis

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire