Des charlatans “mangent” 23 millions Cfa d’un homme d’affaires


Video player

Le nommé Balla Ndiaye est un chef d’entreprise basé au Gabon. Depuis que ses affaires ne marchent plus comme avant, il est rentré au bercail. Chaque jour que Dieu fait, il ne cesse de cogiter pour tirer son épingle du jeu. C’est ainsi qu’il a fait la connaissance de deux charlatans ayant pignon sur rue dans la capitale sénégalaise.  Il s’agit en l’occurrence des sieurs K.Sall et T. Sy.Ces derniers “sensible” à sa situation, ont promis de tout faire pour l’aider à reprendre du poil de la bête en le faisant gagner au pays de Hadji Bongo, un marché de 11 milliards Fcfa. Et ce, dans un délai de 40 jours. Sur ces entrefaites, l’homme d’affaires qui croyait avoir à faire à des individus bien intentionnés, a été tout simplement ferrés.  Les deux quidams qui sont en réalité que des vendeurs d’illusions, ont usé de manœuvres frauduleuses aux fins de le gruger.Balla Ndiaye a mordu à l’hameçon. C’est ainsi qu’il s’est fait dépouillé jusqu’à concurrence de plus 23 millions de nos francs. Comme toute chose à une fin, le pot aux roses a été découvert quand les charlatans ont mis la barre très haute en réclamant la rondelette somme de 66 millions Fcfa. Cette somme devrait servir à faire des sacrifices et autres offrandes aux Djinns, dans le bois sacré. Balla Ndiaye s’est alors braqué. Mais étant donné que ses bourreaux avaient plus d’une corde à leur arc, ils ont exigé d’entrer dans leur fonds.Balla Ndiaye qui sentait un mauvais coup, a campé sur sa position. Les charlatans ont changé de fusil d’épaule. A les croire, si Balla Ndiaye ne débourse pas la somme exigée, un terrible malheur allait s’abattre sur sa progéniture. Le pauvre qui tremblait comme une feuille morte, s’est exécuté en remettant aux sieurs K.Sall et T. Sy, la bagatelle de 20 millions de francs en liquide. Auparavant, il avait injecté dans cette entreprise de supercherie la somme de 3,250 millions Fcfa. Mené en bateau par cette bande de charlatans, Balla Ndiaye a fini par se ressaisir. Sans se faire prier, il a formulé une plainte qu’il a déposé à la brigade de gendarmerie la plus proche.Les sieurs K. Sall et T. Sy qui croyaient avoir réussi leur coup, ont été alpagué contre toute attente, par les hommes en bleu. Bousculés de questions, ils sont passés à table en reconnaissant en grande partie les faits qui leur sont reprochés. Dans la foulée, ils ont été écroués. Au terme de leur délai légal de garde-à-vue, les mis en cause ont été déféré au parquet du Procureur pour les faits d’escroquerie. Ils séjournent depuis lors à la citadelle du silence, en attendant leur comparution devant une juridiction de jugement. Actunet

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire